Marchés français ouverture 2 h 27 min
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    26 496,00
    -657,83 (-2,42 %)
     
  • EUR/USD

    0,9635
    -0,0053 (-0,55 %)
     
  • HANG SENG

    17 964,23
    +30,96 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    19 624,72
    -269,98 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    433,95
    -10,59 (-2,38 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     

De la pénurie au trop-plein, Nvdia dompte les puces

SP

Ralentissement chinois, krach des cryptomonnaies… La demande de composants, en chute, n'impacte que provisoirement le géant américain Nvdia.

Une fois de plus, le monde hautement cyclique des puces électroniques est en plein bouleversement. Après la de la fin 2021, les fabricants ont investi à tour de bras, ce qui a conduit à la surabondance actuelle de semi-conducteurs, aussi liée au ralentissement de l'économie chinoise et aux déboires des cryptomonnaies, consommatrices de puces, .

Un phénomène qui a rogné les bénéfices des constructeurs. Nvidia, qui a devancé Intel comme première entreprise du secteur aux Etats-Unis, en subit de plein fouet les conséquences sur son cours de Bourse. Valorisée à quelque 800 milliards de dollars fin 2021, elle n'atteint même pas les 400 milliards aujourd'hui. Son patron, Jensen Huang, affiche toutefois un sang-froid à toute épreuve. Selon lui, dès le début de 2023, les nouvelles architectures de puces développées pour l'utilisation des data centers et jeux vidéos, les deux activités phares du groupe, devraient relancer ses profits.

A condition que la situation ne continue pas de se dégrader dans les cryptomonnaies. Nvidia a en effet longtemps regardé de haut l'utilisation des GPU (graphics processing units), conçues à l'origine pour le jeu, par les utilisateurs des cryptomonnaies. Mais l'ether, de la plateforme Ethereum, deuxième cryptomonnaie après le bitcoin, a pu générer 20 à 25% des recettes de Nvidia dans le domaine du jeu. Aujourd'hui, le cours de celle-ci est en chute libre, et Ethereum aurait l'intention de modifier sa technologie de blockchain utilisée pour valider les transactions, ce qui pourrait rendre redondantes les GPU. Mais Jensen Huang peut sans doute rester optimiste, car plusieurs facteurs renforceraient à long terme la position dominante de Nvidia dans ce secteur.

Lire aussi

Miser sur le long terme

Tout d'abord, l'entreprise continue d'engranger les bénéfices résultant de sa décision de fournir, en plus de ses puces, des logiciels permettant aux programmeurs d'ajuster les composants électroniques à leurs propres spécifications. Ensuite, elle mise sur [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi