La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 635,26
    -274,24 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Pénicaud, Pepy, Hirsch, les recrues très sélectes de Galileo Education

Ludovic Marin / AFP

Coup sur coup, ce groupe, qui se présente comme le leader mondial de l’enseignement supérieur privé, a recruté Martin Hirsch, Guillaume Pepy et Muriel Pénicaud. Trois personnalités expertes du secteur public comme du monde de l’entreprise.

Dans un secteur de l’enseignement supérieur en pleine ébullition, Galileo Global Education vient de réaliser trois prises spectaculaires. En quelques semaines, son président, Marc-François Mignot-Mahon, a attiré dans ses filets une ancienne ministre du travail, Muriel Pénicaud, l’ex-patron de la SNCF, Guillaume Pepy, et celui de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch. Trois personnalités marquées à gauche dans un groupe d’écoles privées détenu par le fonds de la famille Bettencourt-Meyers, cela peut surprendre. Surtout qu’aucun n’a d’expérience particulière dans ce domaine.

Des personnalités issues de la sphère publique

Si Muriel Pénicaud entre au conseil d’administration de Galileo, Martin Hirsch en a été nommé vice-président. Le fondateur de L’Institut de l’Engagement veut ouvrir des formations professionnelles dans le secteur de la santé et du social. Et aussi développer le groupe en Afrique. Quant à Guillaume Pepy, il prend la présidence du conseil de surveillance de l’emlyon, la business school dont Galileo est depuis quelques jours actionnaire de référence. "C’est un métier que je ne connais absolument pas, reconnaît-il. Au même titre que je ne connaissais pas le secteur des maisons de retraite quand j’ai accepté la présidence non exécutive d’Orpea en juillet."

Lire aussiGuillaume Pepy, nouveau président à la relance de l’emlyon

La Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique a émis un avis "de comptabilité avec réserve" sur la reconversion professionnelle de Muriel Pénicaud. Car l’ex-ministre est à l’origine du big bang qui secoue le monde de la formation et de l’enseignement. Sa loi de 2018 pour choisir son avenir professionnel a fait exploser l’apprentissage, notamment parmi les étudiants de bachelor et master. Plus de 700.000 contrats seront signés cette année grâce à la simplification du dispositif pour les entreprises et aux aides publiques versées aux employeurs. Des groupes privés ont vu leur chiffre d’affaires s’envoler auss[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi