Marchés français ouverture 3 h 57 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 825,62
    -272,62 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,1610
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 577,31
    -51,43 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    50 825,50
    -1 603,46 (-3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 414,53
    -59,80 (-4,06 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

Pédocriminalité dans l’Eglise: l’omerta enfin brisée

·2 min de lecture

EDITO - L'omerta est brisée, mais rien ne saura effacer un si long silence complice des autorités ecclésiastiques. C’est à l’Eglise, maintenant, de prendre en charge ce péché contre l’innocence, de le réparer, et de combattre ceux qui pourraient encore s’y abaisser.

Il n’est pas nécessaire d’être chrétien pour être bouleversé par : entre 1950 et 2020, plus de 300.000 mineurs ont été victimes d’agressions sexuelles commises par environ 3.000 clercs et religieux. "Crimes de masse", selon la Une à juste titre de Libération. Mais tout catholique, et l’Eglise dans son ensemble, ne peut être que touché profondément, plus encore interpellé, par les atteintes à l’innocence, les violences perpétrées par ceux qui avaient charge d’âme. Et ce, en toute impunité pendant tant et tant d’années.

, le président de la Conférence épiscopale peut à propos enfin faire part publiquement "de son indignation absolue, de son infini chagrin, de sa honte charnelle", cela ne suffira pas à effacer un si long silence, une omerta complice des autorités ecclésiastiques qui se sont refusées à écouter les victimes contrairement à ce qu’exigeait leur mission pastorale comme leur devoir d’humanité.

C’est en tout cas le mérite premier de la commission Sauvé que d’avoir enfin pris le temps – plus de deux années- pour entendre les victimes qui ont si longtemps trouvé portes et cœurs fermés en dépit des alertes, des témoignages, des livres, des scandales qui éclataient de ci de là. Dans les pays anglo-saxons, la vérité accablante de la pédocriminalité dans l’Eglise se faisait jour. En France, l’Education nationale elle-même secouée par plusieurs affaires mettait en œuvre des procédures radicales de lutte contre la pédophilie pendant que l’Eglise, elle, demeurait obstinément aux abonnés absents.

La maison de Dieu abritait le crime

Il faut se souvenir, comme à Lyon, les victimes devenues adultes frappaient en vain et à plusieurs reprises à la porte de l’Archevêché pour que leurs témoignages contre un prêtre prédateur,, soient enfin pris en compte. Leur association, "La parole libérée", devait remuer terre et … ciel pour qu’enfin, on accorde crédit à leurs plaintes jusqu’ici écartées par les autorités ecclésiastiques, qui faisaient pression sur les familles, quand ce [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles