Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    37 988,37
    +5,13 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 102,16
    -72,94 (-0,45 %)
     
  • Nikkei 225

    39 232,80
    -290,75 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0639
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    16 600,46
    -121,23 (-0,72 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 865,05
    +328,38 (+0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 113,84
    -9,57 (-0,19 %)
     

Des pédiatres européens alertent sur la pénurie de médicaments pour enfants

JPC-PROD / Adobe Stock

Dans cette lettre cosignée notamment par Andréas Werner, président de l'Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA), et Thomas Fischbach (BVKJ, son équivalent allemand), les médecins affirment que "la santé de nos enfants et de nos jeunes est en danger en raison du manque de médicaments dans toute l'Europe". "Il est urgent de trouver une solution rapide, fiable et durable", écrivent-ils, dans cette lettre adressée aux ministres de la Santé de l'Allemagne, de la France, du Sud-Tyrol (Italie), Autriche et Suisse.

"Nous considérons qu'il est de la responsabilité des décideurs politiques de garantir une production et un approvisionnement suffisants pour constituer des stocks de médicaments importants pour les soins pédiatriques de base en Europe", écrivent-ils, selon la version allemande de cette missive traduite par l'AFP, la version en français n'étant disponible qu'à partir de mardi, selon le Dr Werner. Ils soulignent notamment la nécessité de disposer d'antibiotiques, d'analgésiques, de médicaments contre la fièvre et l'asthme, ainsi que de vaccins.

"Sans enfants et jeunes en bonne santé, notre société n'a pas d'avenir !", concluent-ils leur lettre, également signée par la présidente de la Confédération européenne des pédiatres (ECPCP), Laura Reali. Le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, a réagi samedi sur Twitter à cette lettre, dévoilée par le journal allemand Neue Osnabrücker Zeitung, en estimant que l'inquiétude des pédiatres était "justifiée". Il a rappelé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Sur la dette, la réforme des retraites apporte un quart de solution"
Permis de chasse : leur prix augmente sensiblement cette année, voici les nouveaux tarifs
Finances publiques : la très coûteuse gabegie des cités de la Gastronomie
La CFDT se dit prête à discuter avec la Première ministre si elle est invitée
Cannabis thérapeutique : bientôt accessible à tous sur ordonnance ?