La bourse est fermée

Pécresse et Gorges : "Sur la maison individuelle, l'indifférence de la ministre du Logement touche au mépris"

·1 min de lecture

La ministre du Logement d'Emmanuel Macron n'est pas contente. Emmanuelle Wargon considère que ses propos sont "caricaturés". Nous avons envie de lui répondre : à propos radicaux, réactions entières. Sur la forme, elle a tenu ces propos dans un discours. Préparé. Ecrit. Prononcé devant des spécialistes, des "sachants" de l'urbanisme. Sur le fond, elle a qualifié le modèle de la maison individuelle de "non-sens écologique, économique et social." Mais Madame Wargon n'est ni urbaniste, ni architecte. Elle est ministre, avec en charge le logement des Français.

Or, 3 Français sur 4 rêvent justement d'une maison individuelle, avec jardin si possible. Et ils passent à l'acte : 58% des Français sont propriétaires. Et d'une maison individuelle pour plus de la moitié d'entre eux. Et cela vient de loin. D'ailleurs, 70% des ministres de l'actuel gouvernement possèdent une maison individuelle. Emmanuelle Wargon aussi! Et cette évolution s'accélère. Si la ministre ouvrait les yeux, elle verrait les habitants des métropoles fuir et se ruer sur les maisons individuelles dans les villes moyennes et les campagnes, traumatisés qu'ils sont par 18 mois de confinement sanitaire. Ils découvrent que la métropole ne fait pas (tout) le bonheur!

"

La ministre refuse de voir les conséquences désastreuses de la métropolisation

"

Au point que beaucoup prédisent aujourd'hui la "dé-métropolisation" de la France. En bonne technocrate, version écolo-bobo, madame Wargon ne voit rien, ne sent rien, ne cherche sur...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles