Marchés français ouverture 7 h 22 min
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,03 (-1,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,08 (-2,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 332,70
    -189,56 (-0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,1337
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,25 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    31 639,37
    +197,74 (+0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    829,99
    +587,31 (+242,01 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     

Congrès LR : François Fillon félicite Valérie Pécresse

·1 min de lecture
Dans la foulée de la victoire de Valérie Pécresse, à l’issue du congrès des Républicains, une bonne part de la classe politique de droite a réagi à une telle désignation.
Dans la foulée de la victoire de Valérie Pécresse, à l’issue du congrès des Républicains, une bonne part de la classe politique de droite a réagi à une telle désignation.

C?était une étape très attendue, dans le cadre de la précampagne présidentielle. Après de longs mois d?attente, Les Républicains ont désigné, samedi 4 décembre, leur candidat en vue de l?élection des mois d?avril et de mai prochain. C?est donc Valérie Pécresse qui a été choisie au second tour par un peu plus de 60 % des adhérents LR, contre 39 % pour Éric Ciotti.

À droite, tous les candidats sont a priori connus. Et sans surprise, un tel événement n?a pas manqué de faire réagir, à commencer par le Rassemblement national. Depuis la Pologne, où elle négocie actuellement une grande alliance des partis politiques conservateurs et d?extrême droite européens, Marine Le Pen a ainsi moqué la victoire d?une candidate « Macron-compatible ». « Je suis malheureuse pour les électeurs LR », a déclaré la candidate du RN, ces derniers ayant exprimé « le souhait de sortir de cet aspect Macron-compatible » en portant Éric Ciotti au second tour du Congrès.

À LIRE AUSSI« Le danger, c?est Valérie Pécresse » : la macronie face au congrès LR

Dans l?après-midi, Jordan Bardella a également tancé la proximité supposée de Valérie Pécresse avec le président en place. Évoquant la présence de « deux candidats macronistes dans cette élection », le jeune président du Rassemblement national a anticipé l?issue du premier tour du scrutin à venir : « Valérie Pécresse soutiendra évidemment Macron dès 20 h 1 au soir du premier tour. » En conséquence, Jordan Bardella a appelé les militants LR déçu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles