Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 653,39
    -99,09 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,79
    -13,09 (-0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Un père retrouve son fils à l'agonie dans son lit, il fait une révélation atroce avant de mourir

Photo de Annie Spratt sur Unsplash

Un véritable drame a frappé une famille du Nouveau-Mexique. Le 10 juillet 2022, aux alentours d’une heure du matin, Bruce Johnson Sr. a été réveillé par les hurlements de son fils. Le jeune garçon de 11 ans se trouvait à l’agonie dans son lit. Rapidement, le père a découvert qu’il avait été poignardé à de nombreuses reprises. Dans une autre pièce de la maison, sa femme Mary Johnson se trouvait également blessée et inconsciente. Rapidement, la mère et son fils ont été évacués vers l’hôpital le plus proche. Selon People, l’enfant a alors rassemblé ses forces pour désigner le coupable : sa propre mère. Il a ensuite succombé à ses blessures. L’enquête a ensuite déterminé que Mary Johnson s’était poignardée pour tenter de se suicider après avoir essayé de tuer son fils. La mère de famille a de son côté survécu à ses blessures. Elle a déclaré à sa sortie de l’hôpital : “Si je ne peux pas l’avoir, personne ne peut”.

La mère de l’enfant a été condamnée pour meurtre

Selon les enquêteurs, le couple formé par Bruce Johnson Sr. et Mary Johnson était en instance de divorce. Le père et son fils avait déménagé au Nouveau-Mexique pour échapper à la femme, accusée de maltraitance. Peu avant la mort du petit garçon, elle se serait rendue à leur nouveau logement. Soi-disant pour passer du temps avec eux en attendant le divorce. Selon la police, le père “a expliqué que Mary n’avait pas vu leur fils depuis (...)

Lire la suite sur Closer

"Aucun regret" : nouvelles révélations sur les derniers jours d’Elizabeth II
Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : ce lieu secret aménagé en toute discrétion non loin de la commune
Il mange une chips très spéciale sans se douter qu'il n'a plus que quelques heures à vivre
"Le plus difficile pour moi…" : Jamie Lee Curtis se livre sur le coming-out trans de sa fille Ruby
"Elle m’a dit un truc qui m’a fendu le coeur" : Manu Payet se livre comme rarement sur sa petite fille de 6 ans