La bourse ferme dans 6 h 35 min
  • CAC 40

    7 146,81
    -19,46 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 224,97
    -16,15 (-0,38 %)
     
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0929
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,90
    -2,90 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    21 452,32
    -490,53 (-2,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,17
    -10,14 (-1,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,22
    +0,34 (+0,45 %)
     
  • DAX

    15 408,97
    -100,22 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 841,94
    +21,78 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2239
    +0,0010 (+0,08 %)
     

Pâtes, beurre... ces 10 produits alimentaires qui ont le plus subi l'inflation en 2022

SARAH MEYSSONNIER

Guerre en Ukraine, crise climatique et du coût de l'énergie... En cette fin d'année, les motifs inflationnistes sont légion. Quels sont les produits alimentaires du quotidien qui ont le plus subi la hausse des prix ?

Selon plusieurs analystes, 2022 est une année record pour les consommateurs. Au mois de novembre, l'inflation, dans son ensemble, a augmenté de 6,2 % par rapport à la même période en 2021, selon les calculs de l'Insee. Les raisons de cette augmentation des prix qui touche toute la zone euro sont nombreuses : guerre en Ukraine, changement climatique ou encore la forte hausse du coût de l'énergie.

Au cours de la campagne présidentielle, le pouvoir d'achat a été la préoccupation majeure des Français, selon une enquête d'opinion d'Ipsos pour le Cevipof et Le Monde. Et pour cause, il a baissé avec la flambée des prix.

En cette fin d'année, la rédaction de Challenges, avec l'aide des chiffres de l'institut Nielsen IQ, fait le classement des dix produits alimentaires qui ont le plus augmenté en 2022.

Tous rayons confondus, sept produits sur dix ont vu leur coût augmenter de plus de 10% entre janvier et novembre 2022. Pour les produits de grande consommation, la hausse par rapport au mois de novembre 2021 est de 10,25 %. Les prix des 150 produits majeurs ont progressé de 15,6% en moyenne, selon l'institut.

lire aussi. Indexation des salaires sur l'inflation : les leçons de la Belgique

Les viandes, les œufs et le riz dans le top 10 de l'inflation alimentaire

Les produits estampillés "premiers prix" chez les distributeurs comme Carrefour, Auchan ou Casino sont aussi les premiers à subir l'inflation avec une augmentation de 15,15 % au cours de l'année. A l'inverse, des produits réputés chers connaissent une inflation moins importante.

C'est notamment le cas du champagne qui a augmenté de 6 % en un an. Pour Emmanuel Cannes, expert prix au sein du département distributeur de Nielsen IQ, cette différence est logique. "Il y a une certaine péréquation des marges qui se met en place. Sur des produits à valeur assez élevée à 20 ou 30 euros voire plus comme le champagne, la marge est déjà élevée alors que sur des produits moins chers, elle est moins importante", explique-t-il. Les di[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi