Marchés français ouverture 30 min
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,2179
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    30 162,10
    +443,86 (+1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    41 540,43
    +224,63 (+0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 011,54
    +16,88 (+1,70 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     

Comment la pâte d'hydrogène pourrait devenir le carburant du futur

·2 min de lecture

Alors que les effets dévastateurs potentiels du changement climatique deviennent de plus en plus évidents, beaucoup se détournent des combustibles fossiles pour alimenter leurs véhicules et cherchent des alternatives. La réponse pourrait se trouver dans l'industrie de l'hydrogène, qui devrait générer 2 500 milliards de dollars (soit environ 2 000 milliards d'euros) de revenus d'ici 2050 et concurrencer fortement les voitures électriques produites par Elon Musk avec la Tesla.

Une équipe du Fraunhofer Institute for Manufacturing Technology and Advanced Materials IFAM en Allemagne a développé une pâte d'hydrogène, "Power paste", qui pourrait être plus facile à utiliser, en particulier dans les petits véhicules.

À lire aussi — Selon Elon Musk, des avancées majeures dans les batteries d'ici 3 à 4 ans pourraient rendre possible les avions électriques

En 2018, la startup française Pragma Industries a commencé à vendre des vélos à hydrogène. Cependant, ils étaient trop chers pour le marché grand public, à plus de 9 000 dollars par vélo et 36 000 dollars pour une station de recharge. La pâte d'hydrogène pourrait résoudre ce problème, avec la substance créée à partir d'une base de magnésium et stockée dans le véhicule sous forme de cartouche. Pour faire le plein, il suffit au conducteur de remplacer l'ancienne cartouche par une nouvelle et de remplir un réservoir d'eau.

"La pâte d'hydrogène stocke l'hydrogène sous une forme chimique à température ambiante et à la pression atmosphérique pour être ensuite libéré à la demande", a déclaré le Dr Marcus Vogt, associé de recherche de l'institut, dans un communiqué de presse. Comme la pâte ne commence à se décomposer qu'à des températures d'environ 249 degrés Celsius, les chercheurs ont déclaré que les conducteurs n'avaient pas à s'inquiéter de laisser leur véhicule dehors sous le soleil brûlant.

"La pâte d'hydrogène a une énorme densité de stockage d'énergie", a déclaré M. Vogt. "Elle est nettement plus élevée que celle d'un réservoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tous Anti Covid : 5 questions/réponses sur le QR code prévu pour la réouverture des restaurants
Le Boeing 737 MAX vole de nouveau en Europe
Voici la carte du monde la plus précise créée à ce jour, elle ressemble à un disque vinyle
L'extinction des dinosaures pourrait venir d'une comète et non d'un astéroïde, selon une étude
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a chuté de 16% selon l'OMS