Marchés français ouverture 7 h 52 min
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1285
    -0,0032 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    44 852,55
    +768,98 (+1,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,62
    +26,46 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

OVHcloud : Performance financière pour l’exercice 2021 dans le haut de fourchette des objectifs

·24 min de lecture

Chiffre d’affaires de 663 M€ et marge d’EBITDA ajusté de 39,5 %

Accélération confirmée pour 2022 et au-delà

  • Solide performance commerciale avec un chiffre d’affaires de 663 M€ pour l’exercice 2021, en hausse de 12 % sur une base comparable1, dans le haut de la fourchette estimée de 655 à 665 M€

  • EBITDA ajusté2 de 262 M€, soit une marge de 39,5 %, dans le haut de la fourchette de 38 % à 40 % et en croissance de 15 % sur une base comparable

  • Perspectives 2022 favorables avec une croissance anticipée du chiffre d’affaires dans la moitié supérieure de la fourchette initiale de 10 % à 15 % et un objectif de marge d’EBITDA ajusté d’environ 40 %

  • Introduction en Bourse réussie pour une opération d’un volume final de 450 M€, avec la plus forte participation des investisseurs individuels à une IPO sur Euronext Paris (Compartiment A, hors privatisations) en 10 ans et une implication exceptionnelle des salariés d’OVHcloud dans l’offre concomitante qui leur était réservée

ROUBAIX, France, November 16, 2021--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

Performance financière pour l’exercice 2021 dans le haut de fourchette des objectifs. OVHcloud (Paris: OVH) a annoncé aujourd’hui ses résultats annuels pour la période close le 31 août 2021. Ce communiqué de presse concerne les comptes consolidés d’OVH Groupe.

Michel Paulin, Directeur Général d’OVHcloud a déclaré :

« En atteignant la borne supérieure de nos objectifs, les résultats de notre exercice 2021 illustrent la capacité du Groupe à mettre en œuvre sa stratégie. Ces résultats marquent aussi une étape importante dans la vie d’OVHcloud en tant que société récemment cotée et prouvent que nous sommes prêts pour accélérer notre trajectoire de croissance. Nous nous sommes non seulement imposés en tant que fournisseur mondial de premier plan, mais nous avons aussi ouvert la voie à de nouveaux segments de marché, amélioré notre « go-to-market » afin de mieux répondre aux besoins des grandes entreprises et élargi notre portefeuille en vue d’accompagner un éventail plus vaste de cas d’usage. Grâce au talent de nos 2 500 collaborateurs dans le monde, nous avons démontré la résilience de notre modèle et étendu nos relations avec notre écosystème de confiance à travers les quatre continents sur lesquels nous opérons. Porté par ces conditions de marché favorables, OVHcloud est prêt à saisir tout le potentiel qu’un Champion européen peut récolter de la croissance exponentielle du marché du Cloud. La société est désormais positionnée au mieux pour atteindre ses ambitions pour l’exercice 2022 et enregistrer une croissance soutenue et continue tout en déployant une feuille de route ambitieuse, de manière durable. »

Chiffres clés

En millions d’euros

2021

2020

Variation

Var. en données
comparables

Revenu

663

632

5%

12%

EBITDA ajusté3

262

263

0%

15%

Marge d’EBITDA ajusté
(% du revenu)

39,5%

41,6%

(2,1)pp

1,3pp

EBITDA courant4

240

255

(6)%

10%

Marge d’EBITDA courant
(% du revenu)

36,2%

40,3%

(4,1)pp

(0,7)pp

Flux de trésorerie liés à l’activité

268

270

(1)%

Capex récurrent

(122)

(127)

(4)%

Capex de croissance

(221)

(149)

48%

Chiffre d'affaires 2021 de 663 M€, en hausse de 12 % en données comparables5

Le chiffre d’affaires consolidé d’OVHcloud a atteint 663 millions d’euros sur l’exercice 2021, en hausse de 5 % par rapport à l’exercice 2020 en données publiées et de 12 % en données comparables, à taux de change et périmètre constants et excluant les impacts directs liés à l’incident de Strasbourg. Le chiffre d’affaires de l’année 2021 est dans le haut de la fourchette estimée et reflète la bonne performance commerciale, avec une croissance en données comparables essentiellement tirée par la croissance de l’ARPAC.

Le taux de rétention du chiffre d’affaires a atteint 100% en 2021. Il atteint 103% en tenant compte des avoirs et des bons émis suite à l’incident de Strasbourg, soit un niveau stable par rapport à l’exercice 2020, démontrant la résilience du Groupe.

Tout au long de l’exercice 2021, OVHcloud a accéléré le déploiement de sa feuille de route technique et commerciale afin de renforcer son positionnement de force motrice au service d’une alternative collective et de confiance dans l’industrie mondiale du cloud. Grâce à ses atouts concurrentiels uniques, la société a remporté de nombreux succès commerciaux. Seul ou avec la contribution de ses partenaires internationaux (Atos, CapGemini, Sopra Steria, HCL, etc.), le Groupe a été en mesure de soutenir un large éventail de cas d’usage, des valeurs technologiques de pointe comme Peachtree Corner ou Lydia, aux acteurs phares de secteurs axés sur les données comme l’aéronautique et la défense (ESA via Serco), SIRH (Talentsoft) ou la finance (Paylib, Société Générale).

OVHcloud est également resté concentré sur le développement de nouveaux usages sur le cloud et a progressé dans la construction de son portefeuille PaaS. Ainsi, la société a déployé avec succès de nouvelles solutions dont certaines sont basées sur sa propre technologie, dont l’AI notebook et ML engine, mais aussi grâce à des partenariats technologiques avec des acteurs de premier plan dont Platform.sh et MongoDB.

Chiffre d’affaires par segment de produits

Revenu par segment en millions d’euros

2021

2020

Variation (%)

Var. en données
comparables (%)

Cloud privé

398

389

2%

11%

Public Cloud

94

82

15%

23%

Web Cloud et autre

171

161

7%

8%

Total

663

632

5%

12%

Le Cloud privé, qui intègre Bare Metal et Hosted Private Cloud, a été le segment le plus impacté par les avoirs et bons suite à l’incendie de Strasbourg. Toutefois, la performance de ce segment a tiré parti d’une faible attrition clients à la suite de cet événement et d’une amélioration continue de l’ARPAC. Sur une base comparable6, le chiffre d’affaires du Cloud privé est en hausse de 11 %.

Cette performance est le résultat de :

  • l’augmentation des dépenses des clients dans la technologie et les logiciels, du fait de l’accroissement de leurs propres besoins découlant du trafic et de l’activité générale ;

  • la croissance des dépenses des petites et moyennes entreprises, en raison d’une utilisation accrue du cloud et du renforcement du support client ; et

  • l’augmentation de l'effort commercial et marketing pour soutenir l’acquisition digitale de clients.

Le Cloud public est en croissance de 23 % sur une base comparable. La croissance a été portée par une forte progression de l’ARPAC et de l’acquisition nette de clients, malgré l’incident de Strasbourg, reflétant les dynamiques actuelles du marché.

Le segment Web Cloud et autre a conservé une contribution stable au chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente, traduisant une croissance de l’acquisition nette de clients grâce à l'effort marketing digital soutenu et à un ARPAC stable.

Chiffre d’affaires par zone géographique

Revenu par zone géographique en millions d’euros

2021

2020

Variation (%)

Var. en données
comparables (%)

France

343

329

4%

9%

Europe (hors France)

193

180

7%

13%

Reste du monde

128

124

4%

18%

Total

663

632

5%

12%

La progression du chiffre d’affaires en France découle principalement de la croissance de l’ARPAC des clients dans les segments technologie et logiciels, de l’expansion du cloud public et de l’acquisition continue de clients sur le web cloud. Le marché français a aussi bénéficié d’une hausse de l’acquisition digitale dans le sillage des investissements marketing réalisés sur le deuxième semestre de l’exercice 2020. La croissance du chiffre d’affaires reflète aussi l’impact de l’incendie à Strasbourg, auquel la France a été plus exposée que les autres zones. Sur une base comparable, la croissance du chiffre d’affaires s’est élevée à 9 % en France.

Dans les autres pays européens, la croissance du chiffre d’affaires suit largement les mêmes tendances que celles observées en France et profite aussi des premières retombées de la mise en place d’équipes commerciales régionales dédiées. Le chiffre d’affaires digital a enregistré une hausse de 17 % sur une base comparable qui vient soutenir les ambitions d’expansion géographique d’OVHcloud en Europe.

Dans le Reste du monde, les recettes digitales se sont envolées de 41 % sur une base comparable, avec une performance particulièrement solide des États-Unis (+143 % sur une base comparable7).

EBITDA ajusté de 262 M€, en hausse de 15% en données comparables et une marge de 39,5%

EBITDA courant et EBITDA ajusté en millions d’euros

2021

2020

Variation (%)

Var. en données
comparables (%)

Cloud privé

145

162

(11)%

7%

Public Cloud

34

32

7%

42%

Web Cloud et autre

61

61

0%

3%

EBITDA courant

240

255

(6)%

10%

Cloud privé

158

167

(5)%

12%

Public Cloud

37

33

12%

48%

Web Cloud et autre

67

63

6%

8%

EBITDA ajusté

262

263

0%

15%

Sur l’exercice 2021, l’EBITDA courant a atteint 240 millions d’euros et l’EBITDA ajusté8, qui est l’indicateur alternatif de performance principalement suivi par le Groupe, a atteint 262 millions d’euros. Sur une base comparable, l’EBITDA ajusté a crû de 15% sur l’année 2021 et la marge d’EBITDA ajusté a atteint 39,5%, dans le haut de la fourchette estimée de 38 % à 40 %.

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel s’est établi à 6,5 millions d’euros contre 30,6 millions d’euros pour l’exercice 2020. Les impacts découlant de l’incendie de Strasbourg et les charges liées à l’IPO ont pesés pour 56 millions d’euros sur l’exercice 2021. En excluant ces effets le résultat opérationnel a doublé comparé à l’exercice 2020.

Résultat net

OVHcloud a enregistré une perte nette de (32) millions d’euros, contre (11) millions d’euros pour l’exercice 2020, qui reflète également l’impact de l’incident de Strasbourg et des coûts exceptionnels liés à l’introduction en Bourse pour un montant total avant impôt de 63 millions d’euros. Hors éléments exceptionnels, le résultat avant impôts atteint 43 millions d’euros en 2021 comparé à 0 million d’euros en 2020.

Flux de trésorerie

En millions d’euros

2021

2020

Capacité d’autofinancement

290

253

Variation du BFR

(20)

22

Impôt versé

(1)

(4)

Flux de trésorerie lié à l’activité

268

270

Capex récurrent9

(122)

(127)

Capex de croissance9

(221)

(149)

Acquisitions et autre9

(11)

(24)

Flux nets de trésorerie affectés aux opérations d’investissement

(354)

(300)

Flux de trésorerie lié aux opérations de financement et variation de la trésorerie

86

30

Les flux de trésorerie bruts provenant des activités opérationnelles ont augmenté de 15 % à 290 millions d’euros pour l’exercice 2021 contre 253 millions d’euros pour l’exercice 2020.

Les flux de trésorerie nets provenant des activités opérationnelles ont été relativement stables à 268 millions d’euros, malgré 46 millions d’euros d’impacts exceptionnels liés à l’incident de Strasbourg et à l’IPO. En excluant ces impacts, le flux de trésorerie lié à l’activité a crû de 16 %, en ligne avec la croissance en données comparables de l’EBITDA ajusté.

Les capex (achats d’immobilisations corporelles et incorporelles nets des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles) ont atteint 343 millions d’euros pour l’exercice 2021 contre 276 millions d’euros pour l’exercice précédent. Ces montants intègrent :

- des capex récurrents de 122 millions d’euros, représentant 18 % du chiffre d’affaires de l’exercice 2021, conformément aux prévisions entre 16 % et 20 %, contre 127 millions d’euros pour l’exercice 2020 ;

- des capex de croissance de 221 millions d’euros, représentant 33 % du chiffre d’affaires de l’exercice 2021, conformément aux prévisions de 30 à 34 %. Ce montant inclut les capex non récurrents liés à l’incendie de Strasbourg à hauteur de 21 millions d’euros, ou 3 % du chiffre d’affaires.

Dette financière et endettement nets

Au 31 août 2021, la dette financière nette d’OVHcloud s’élevait à 709 millions d’euros, dont 53 millions d’euros de dettes locatives, conformément à la norme IFRS 16. Le ratio entre la dette financière nette d’OVHcloud et son EBITDA ajusté ressort à 2,7x au 31 août 2021.

Le 24 septembre 2021, OVHcloud a conclu un accord de nouvelles facilités bancaires avec un consortium d'établissements au titre d’un plan de refinancement non garanti de 920 millions d’euros. Les facilités, qui ont entre-temps été entièrement mises à dispositions d’OVHcloud depuis la finalisation de son introduction en bourse, comprennent un emprunt à terme d’un montant de 500 millions d’euros et une facilité de crédit renouvelable de 420 millions d’euros. Ces sommes ont été utilisées pour rembourser la totalité de l’encours du Contrat de crédit existant (emprunt à terme et facilité de crédit renouvelable) et les obligations Euro PP (Euro Private Placement) restantes au 25 octobre 2021.

OVHcloud estime que la concrétisation de son introduction en Bourse, déclinée en une composante principale de 350 millions d’euros et le refinancement décrit ci-dessus, a permis d’abaisser le ratio de levier de 2,7x à 1,4x immédiatement après l’IPO.

Perspectives

Sur la base d’une année 2021 dans la fourchette haute des objectifs et d’une dynamique commerciale maintenue, OVHcloud est bien positionné pour accélérer sa croissance sur l’exercice en cours et les suivants.

Perspectives pour l’exercice 2022

Au titre de l’exercice 2022, OVHcloud anticipe :

  • une croissance du chiffre d’affaires dans la moitié supérieure de la fourchette cible de 10 à 15 % initialement définie dans la documentation de l’IPO. La performance commerciale enregistrée par le Groupe ces deux derniers mois conforte cet objectif.

  • une marge d’EBITDA ajusté10 d’environ 40 %, en prenant en compte un niveau d’inflation similaire à celui de 2021

Le Groupe continue d’anticiper des Capex, exprimés en pourcentage du chiffre d’affaires, conformes aux perspectives données précédemment, soit des Capex récurrents compris entre 16 % et 20 % du chiffre d’affaires et entre 30 % et 34 % du chiffre d’affaires pour les Capex de croissance.

Perspectives à moyen terme reconfirmées

Le Groupe réitère ses objectifs financiers à moyen terme et vise l’atteinte des résultats suivants d’ici 2025 :

  • une accélération de la croissance organique du chiffre d’affaires aux alentours de 25 % à horizon 2025, portée par une évolution de son mix d’activités, le déploiement de sa stratégie « Move to PaaS », son expansion internationale et le bénéfice de l’évolution du marché vers les clouds hybrides et multiples, ainsi que l’accent mis sur la souveraineté des données

  • L'objectif est d'accélérer la croissance tout en maintenant une marge d’EBITDA ajusté alignée avec celle de l’exercice 2020, ceci en réinvestissant en partie les retombées des économies d’échelle obtenues notamment grâce à une meilleure absorption des coûts fixes sur la période

  • de la même manière, les capex de croissance exprimés en pourcentage du chiffre d’affaires devraient rester au même niveau que les perspectives données précédemment tandis que les capex récurrents devraient tirer parti des améliorations de la productivité et donc baisser en pourcentage du chiffre d’affaires vers une fourchette de 14% à 16%.

Le Conseil d’administration d’OVHcloud, réuni le 15 novembre 2021, a examiné et arrêté les états financiers consolidés du Groupe pour l’exercice clos le 31 août 2021. Les procédures d’audit sont en cours de finalisation. Les procédures d’audit sont en cours de finalisation. Les comptes consolidés sont disponibles sur la page Relations Investisseur du site corporate.ovhcloud.com.

Calendrier

12 janvier 2022 : Publication du chiffre d’affaires du premier trimestre 2022

15 février 2022 : Assemblée générale annuelle

À propos d’OVHcloud

OVHcloud est un acteur mondial et le leader européen du Cloud opérant plus de 400 000 serveurs dans 33 centres de données sur 4 continents. Depuis 20 ans, le Groupe s’appuie sur un modèle intégré qui lui confère la maîtrise complète de sa chaîne de valeur : de la conception de ses serveurs, à la construction et au pilotage de ses centres de données, en passant par l’orchestration de son réseau de fibre optique. Cette approche unique lui permet de couvrir en toute indépendance l’ensemble des usages de ses 1,6 million de clients dans plus de 140 pays. OVHcloud propose aujourd’hui des solutions de dernière génération alliant performance, prévisibilité des prix et une totale souveraineté sur leurs données pour accompagner leur croissance en toute liberté.

Avertissements

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives qui comportent des risques et des incertitudes, en ce compris des références, concernant la croissance et la rentabilité attendues du Groupe à l'avenir, qui peuvent avoir un impact significatif sur les performances attendues indiquées dans ces déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs hors du contrôle de la Société et ne pouvant être estimés avec précision, tels que les conditions de marché ou le comportement des concurrents. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont des déclarations relatives aux croyances et attentes d’OVHcloud et doivent être appréciées comme telles.

Les déclarations prospectives comprennent des déclarations pouvant porter sur les plans, objectifs, stratégies, buts, événements futurs, revenus ou performances futurs d’OVHcloud, ainsi que sur d'autres informations ne constituant pas des informations historiques. Les événements ou résultats réels peuvent différer de ceux décrits dans le présent communiqué en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes décrits dans le document d’enregistrement de l'introduction en bourse enregistré auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 17 septembre 2021 sous le numéro I. 21-052.

Tous les montants sont présentés en millions d'euros sans décimale. Cela peut, dans certaines circonstances, entraîner des différences non significatives entre la somme des chiffres et les sous-totaux apparaissant dans les tableaux. Les objectifs 2022 sont exprimés selon les normes comptables du Groupe. OVHcloud ne prend aucun engagement et rejette expressément toute obligation ou responsabilité de mettre à jour ou de réviser toute information ci-dessus, sauf si la loi applicable l’y oblige.

Le présent communiqué de presse est diffusé à titre d'information uniquement et ne constitue pas une offre d'achat ou de vente, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'achat de titres.

Annexe

Glossaire

Les données comparables sont calculées à taux de change et périmètre constants comparés à 2020 et excluant les impacts directs liés à Strasbourg. Le périmètre correspond aux acquisitions et aux facteurs spécifiques à l’exercice 2020 liés aux entités américaines.

Les Acquisitions nettes de clients pour une période donnée sont égales au nombre moyen de clients de cette période, moins le nombre moyen de clients de la même période précédente. Le nombre moyen de clients pour une période est égal au nombre moyen de clients uniques générant des revenus pour chaque mois au cours de cette période. Un client qui s’abonne à plusieurs services est traité comme un client unique.

Le taux de rétention du chiffre d’affaires pour une période est égal au pourcentage calculé en divisant (i) le chiffre d’affaires généré au cours de cette période par les clients qui étaient présents au cours de la même période l’année précédente, par (ii) le chiffre d’affaires généré par ces clients au cours de cette période de l’année précédente. Lorsque le taux de rétention du chiffre d’affaires est supérieur à 100 %, cela signifie que le chiffre d’affaires généré par les clients concernés a augmenté entre la période concernée de l’année précédente et la même période de l’année en cours, au-delà de l’impact de la perte de chiffre d’affaires dû au désabonnement de clients.

Chiffre d’affaires moyen par client actif (ARPAC) représente le chiffre d’affaires enregistré au cours d’une période donnée pour un groupe de clients donné, divisé par le nombre moyen de clients de ce groupe au cours de cette période (le nombre moyen de clients est déterminé sur la même base que pour déterminer les acquisitions nettes de clients). L’ARPAC augmente à mesure que les clients d’un groupe donné dépensent plus pour les services d’OVHcloud. Il peut également augmenter en raison d’un changement dans le mix, car une augmentation (ou une diminution) de la proportion de clients qui dépensent beaucoup augmenterait (ou diminuerait) l’ARPAC, indépendamment de l’augmentation des revenus totaux du groupe de clients concerné.

L’EBITDA courant est égal au chiffre d’affaires diminué de la somme des charges de personnel et des autres charges opérationnelles (il exclut les charges d’amortissement, ainsi que des éléments qui sont classés comme « autres produits et charges opérationnels non courants »).

L’EBITDA ajusté correspond à l’EBITDA courant ajusté pour exclure les rémunérations fondées sur des actions et les charges résultant du paiement de compléments de prix d’acquisition.

Les capex récurrents représentent les dépenses d’investissement nécessaires pour maintenir les revenus générés au cours d’une certaine période lors de la période suivante.

Les capex de croissance représentent toutes les dépenses d’investissement en capex autres que le capex récurrent.

Le Retour sur capex de croissance est calculé en divisant la différence entre les flux de trésorerie disponible provenant des activités opérationnelles minorés du capex récurrent de l’exercice courant et de l’exercice précédent, par le capex de croissance de l’exercice précédent.

Acquisition et autre inclut :

- Encaissements/(décaissements) liés aux regroupements d’entreprises nets de leur trésorerie ;

- Encaissements/(décaissements) liés aux cessions de titres consolidés et incidences des réorganisations et pertes de contrôle ;

- Encaissements/(décaissements) liés aux prêts et avances consentis.

Réconciliation de la croissance en données comparables et données publiées

En millions d’euros par segments

2020

Effets de
change

Effets de
périmètre

2020 comparable

Cloud privé

389

(4)

(11)

374

Public Cloud

82

0

3

85

Web Cloud et autre

161

0

0

161

Revenu total

632

(4)

(8)

621

Cloud privé

162

(0)

(9)

153

Public Cloud

32

0

(3)

30

Web Cloud et autre

61

0

0

61

Total EBITDA courant

255

(0)

(11)

244

Cloud privé

167

(0)

(9)

158

Public Cloud

33

0

(3)

31

Web Cloud et autre

63

0

0

63

Total EBITDA ajusté

263

(0)

(11)

252

En millions d’euros par segments

2021

Effets de
périmètre

Impacts liés à Strasbourg

2021 comparable

Cloud privé

398

0

19

416

Public Cloud

94

3

8

105

Web Cloud et autre

171

0

1

173

Revenu total

663

3

28

694

Cloud privé

145

0

19

164

Public Cloud

34

1

8

42

Web Cloud et autre

61

0

1

63

Total EBITDA courant

240

1

28

269

Cloud privé

158

0

19

177

Public Cloud

37

1

8

45

Web Cloud et autre

67

0

1

68

Total EBITDA ajusté

262

1

28

291

En millions d’euros par géographies

2020

Effets de
change

Effets de
périmètre

2020 comparable

France

329

(0)

1

329

Europe (hors France)

180

(1)

0

179

Reste du monde

124

(2)

(9)

113

Revenu total

632

(4)

(8)

621

En millions d’euros par géographies

2021

Effets de
périmètre

Impacts liés à Strasbourg

2021 comparable

France

343

0

17

359

Europe (hors France)

193

0

9

202

Reste du monde

128

3

2

133

Revenu total

663

3

28

694

Compte de résultat consolidé

(en milliers d’euros)

2021

2020

Revenu

663 312

632 116

Charges de personnel

(172 477)

(150 572)

Charges opérationnelles

(250 805)

(226 579)

EBITDA courant

240 030

254 964

Dotations aux amortissements

(224 042)

(215 624)

Résultat opérationnel courant

15 988

39 340

Autres charges et produits opérationnels non courants

(9 478)

(8 748)

Résultat opérationnel

6 510

30 592

Coût de l'endettement financier

(30 267)

(23 530)

Autres charges et produits financiers

1 654

(7 622)

Résultat financier

(28 613)

(31 152)

Résultat avant impôt

(22 104)

(561)

Impôt sur le résultat

(10 240)

(10 746)

Résultat net consolidé

(32 344)

(11 306)

Réconciliation entre l’EBITDA courant et l’EBITDA ajusté

(en milliers d’euros)

2021

2020

EBITDA courant

240 030

254 964

Plans de rémunération réglés en instruments de trésorerie et de capitaux propres

20 998

8 182

Complément de prix d’acquisition

945

-

EBITDA ajusté

261 972

263 146

Bilan consolidé

(en milliers d’euros)

2021

2020

Goodwill

33 836

20 786

Autres immobilisations incorporelles

141 739

84 329

Immobilisations corporelles

797 045

717 281

Droits d'utilisation relatifs aux contrats de location

49 277

53 902

Actifs financiers non courants

1 303

1 280

Impôts différés actifs

7 058

11 431

Autres actifs non courants

-

697

Total actif non courant

1 030 258

889 706

Clients

35 481

25 363

Autres créances et actifs courants

131 959

43 385

Actifs d'impôts courants

4 008

5 718

Instruments financiers dérivés actifs

140

121

Trésorerie et équivalents de trésorerie

53 610

90 838

Total actif courant

225 198

165 425

TOTAL ACTIF

1 255 456

1 055 131

Capital social

170 779

170 407

Primes d'émission

93 470

93 842

Réserves et report à nouveau

(123 107)

(132 564)

Résultat net

(32 344)

(11 306)

Capitaux propres

108 798

120 379

Dettes financières non courantes

639 583

579 711

Dettes locatives non courantes

38 061

42 287

Autres passifs financiers non courants

16 921

17 115

Provisions non courantes

6 011

5 122

Impôts différés passifs

14 144

10 961

Autres passifs non courants

7 783

7 079

Total passif non courant

722 503

662 275

Dettes financières courantes

69 760

30 528

Dettes locatives courantes

14 837

13 871

Provisions courantes

31 361

21

Fournisseurs

149 504

92 096

Passifs d'impôts courants

1 694

2 075

Instruments financiers dérivés passifs

174

3 291

Autres passifs courants

156 825

130 596

Total passif courant

424 155

272 478

TOTAL PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

1 255 456

1 055 131

Endettement net

(en milliers d’euros)

2021

2020

Dettes financières non courantes

639 583

579 711

Dettes financières courantes

69 760

30 528

Dette financière brute (hors dettes locatives)

709 343

610 239

Trésorerie et équivalents de trésorerie

(53 610)

(90 838)

Endettement net

655 733

519 401

Dettes locatives

52 898

56 158

Endettement net (y compris dettes locatives)

708 631

575 559

Tableau des flux de trésorerie consolidés

(en milliers d’euros)

2021

2020

Résultat net

(32 344)

(11 306)

Ajustement des éléments du résultat net :

Dotations aux amortissements et dépréciations des immobilisations et droits d’utilisation relatifs aux contrats de location

224 042

213 558

Variations des provisions

33 610

1 314

Plus ou moins-values de cessions d’actifs mises au rebut et réévaluations

10 656

6 162

Charge liée aux attributions d'actions (hors charges sociales)

13 266

5 423

(Produit)/Charge d'impôt

10 240

10 746

Résultat financier (hors écarts de change réalisés)

30 075

26 956

Capacité d'autofinancement

289 545

252 853

Variations liées aux créances nettes d'exploitation et autres créances

(100 009)

(9 634)

Variations liées aux dettes d'exploitation et autres dettes

80 004

31 578

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité

(20 004)

21 944

Impôt versé

(1 322)

(4 358)

Flux de trésorerie liés à l'activité

268 218

270 438

Décaissements liés aux acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles

(343 232)

(280 289)

Produits de cession d'immobilisations incorporelles

(0)

4 372

Encaissements/(décaissements) liés aux regroupements d’entreprises nets de leur trésorerie

(12 699)

(23 916)

Encaissements/(décaissements) liés aux cessions de titres consolidés et incidences des réorganisations et pertes de contrôle

1 233

-

Encaissements/(décaissements) liés aux prêts et avances consentis

205

(68)

Flux nets de trésoreries affectés aux opérations d’investissement

(354 493)

(299 901)

Réduction de capital

-

(150 000)

Augmentation des dettes financières

120 000

509 374

Remboursement des dettes financières

(25 374)

(230 383)

Remboursement des dettes locatives

(19 061)

(20 228)

Intérêts financiers payés

(20 675)

(18 969)

Dépôts de garanties reçus

(277)

1 162

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement

54 613

90 960

Incidence des variations des cours des devises

277

(1 280)

Variation de la trésorerie

(31 385)

60 216

Trésorerie d'ouverture

84 656

24 442

Trésorerie de clôture

53 272

84 656

1 Données comparables : à taux de change et périmètre constants comparés à 2020 et excluant les impacts directs liés à Strasbourg. Le périmètre correspond aux acquisitions et aux facteurs spécifiques à l’exercice 2020 liés aux entités américaines.
2 L’EBITDA ajusté correspond à l’EBITDA courant ajusté pour exclure les rémunérations fondées sur des actions et les charges résultant du paiement de compléments de prix d’acquisition.
3 L’EBITDA ajusté correspond à l’EBITDA courant ajusté pour exclure les rémunérations fondées sur des actions et les charges résultant du paiement de compléments de prix d’acquisition.
4 Définition en Annexes.
5 Données comparables : à taux de change et périmètre constants comparés à 2020 et excluant les impacts directs liés à Strasbourg. Le périmètre correspond aux acquisitions et aux facteurs spécifiques à l’exercice 2020 liés aux entités américaines.
6 Données comparables : à taux de change et périmètre constants comparés à 2020 et excluant les impacts directs liés à Strasbourg. Le périmètre correspond aux acquisitions et aux facteurs spécifiques à l’exercice 2020 liés aux entités américaines.
7 Données comparables : à taux de change et périmètre constants comparés à 2020 et excluant les impacts directs liés à Strasbourg. Le périmètre correspond aux acquisitions et aux facteurs spécifiques à l’exercice 2020 liés aux entités américaines.
8 L’EBITDA ajusté correspond à l’EBITDA courant ajusté pour exclure les rémunérations fondées sur des actions et les charges résultant du paiement de compléments de prix d’acquisition.
9 Définitions en Annexes.
10 L’EBITDA ajusté correspond à l’EBITDA courant ajusté pour exclure les rémunérations fondées sur des actions et les charges résultant du paiement de compléments de prix d’acquisition.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211115006404/fr/

Contacts

Relations médias
Marie Vaillaud
Directrice de la communication groupe
marie.vaillaud@ovhcloud.com
+ 33 (0)6 49 32 74 02

Relations investisseurs
Marisa Baldo
Directrice de la communication financière
marisa.baldo@ovhcloud.com
+ 33 (0)6 62 75 63 04

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles