Marchés français ouverture 2 h 32 min
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    26 502,38
    -651,45 (-2,40 %)
     
  • EUR/USD

    0,9639
    -0,0049 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    17 964,23
    +30,96 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    19 611,86
    -275,40 (-1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    433,73
    -10,81 (-2,43 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     

OVHcloud construit des data centers résistants aux incendies… et aux risques juridiques

Entreprise

En inaugurant son nouveau data center à Strasbourg, le lieu où partirent en fumée les données de centaines de PME dans un grave incendie, le champion français de l'informatique à distance OVHcloud envoie un message fort: tout a été mis en oeuvre pour qu'une telle catastrophe ne se reproduise plus. Mieux protégées contre le feu, les données le sont aussi face aux risques d'intrusions.

Lundi 12 septembre, le champion français de "l’info-nuagique" OVHcloud a inauguré en grande pompe un nouveau data center à Strasbourg, en même temps qu’il annonçait une forte accélération à l’international. L'acteur français va ouvrir 15 nouveaux centres de stockage d'ici à 2024 et se déployer en Allemagne, au Canada, en Inde, en Australie et à Singapour.

Lire aussi

Le choix du lieu est hautement symbolique: c’est à Strasbourg et sur ce même site industriel, en bord de Rhin, que le leader français du cloud avait , quelques mois avant son entrée en Bourse. Le feu avait entièrement détruit un centre de données et détruit partiellement un deuxième. Au total, 12.000 à 16.000 clients ont été impactés. Le pire cauchemar qui puisse arriver à un opérateur de cloud. Catastrophique pour des centaines de PME clientes, qui ont perdu de façon irrémédiable toutes leurs données, l’événement était également désastreux pour OVH en termes d’image.

Ceinture et bretelles face aux risques d'incendie

Le nouveau data center ouvre une nouvelle ère: celle de "l’hyperrésilience", selon la terminologie OVH. Après l’incendie, un investissement de 30 millions d’euros a été consacré à la sécurisation des données. Tous les nouveaux data centers – celui de Strasbourg et tous ceux à venir – seront construits sur ce modèle "ceinture et bretelles".

La première protection se voit à l’œil nu: chacune des salles enfermant des serveurs est entourée d’une enceinte en maçonnerie – une barrière physique les cloisonnant et leur garantissant, assure OVHcloud, "une résistance de deux heures au feu". S’y ajoutent de multiples parades contre l'incendie: extincteurs au gaz, détecteurs de fumée dernier cri, localisation des batteries et des salles de puissance – où se concentrent les risques de départ de feu – à l’extérieur du bâtiment.

OVHcloud a complété ces précautions par un double service de sauvegarde. Les données brutes sont conservées dans un data center distant. Et à partir de novembre 2022, le fourniss[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi