OVERLAP : forte baisse des ventes au premier semestre

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
^REURUSD1 693,93-21,37


(AOF) - Au premier semestre 2012/2013, Overlap a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 58 millions d'euros, en recul de 25,7%. La marge brute du spécialiste de l'intégration et de la gestion d'infrastructures informatiques haut de gamme est en recul de 15,5% à 16 millions d'euros. L'évolution du mix d'activités entre Infrastructures et Services et la progression des activités de services à plus forte valeur ajoutée ont permis d'améliorer sensiblement le taux de marge brute du groupe, qui passe de 24,2% au premier semestre 2011/2012 à 27,6% au premier semestre 2012/2013.


Overlap a précisé que les comptes du premier semestre seront marqués par les mesures de réduction des charges mises en oeuvre en début d'exercice. ® Ces économies, qui n'ont commencé à produire leurs premiers effets qu'au deuxième trimestre, ne compenseront pas totalement les effets du repli de l'activité semestrielle ¯, a averti le groupe informatique.

Compte tenu de la saisonnalité historique du groupe sur le premier semestre, Overlap anticipe un résultat opérationnel courant en perte au premier semestre 2012/2013, du même ordre que sur les derniers exercices (à l'exception du premier semestre 2011/2012 au cours duquel le groupe avait bénéficié d'un produit d'exploitation non récurrent).



AOF - EN SAVOIR PLUS


LE SECTEUR DE LA VALEUR

Informatique - SSII
Le cabinet d'études PAC a révisé ses objectifs de croissance annuelle du marché français : d'abord attendue en hausse de 0,9%, l'activité devrait finalement se contracter de 1,3% à 1,8%. Les SSII de taille moyenne, sans réelle spécialité ni valeur ajoutée, sont les plus menacées dans le contexte actuel selon la société d'études. Elles pourraient devenir des proies faciles, ce qui relancerait le mouvement de concentration du secteur. Ce mouvement a déjà repris avec l'OPA de 1,7 milliard de livres (2,1 milliards d'euros) réalisée par le groupe canadien CGI Group sur la SSII anglo-néerlandaise Logica (Dusseldorf: 393490.DU - actualité) . L'intérêt de cette opération pour le canadien, qui est l'un des principaux acteurs des technologies de l'information d'Amérique du Nord, est de renforcer sa présence en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) . Logica est issu du mariage entre la société britannique éponyme et le néerlandais CMG.