La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 272,49
    -138,66 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Ouigo : une nouvelle option pour avoir des places dans des trains complets

C'est une nouveauté qui pourrait éviter de faire circuler des trains avec des places vides. La SNCF et la start-up Fairlyne vont proposer à la fin du mois une liste d'attente permettant de tenter sa chance si un TGV low cost Ouigo est complet, en reprenant le siège d'un voyageur qui a renoncé à voyager, ont-elles annoncé mercredi. "Nous avons beaucoup de trains qui sont complets, notamment l'été, quasiment 40% (...) Or on sait qu'on a des clients supplémentaires qui voudraient voyager avec nous", a exposé Florian Etchanchu, responsable de la stratégie d'offre chez Ouigo, lors d'une présentation à VivaTech.

Dans le même temps, "il y a énormément de 'no show', environ 10%", a-t-il ajouté : des voyageurs qui ne prennent finalement pas le train alors qu'ils ont acheté un billet. Mais les billets Ouigo ne sont ni annulables, ni remboursables. Une nouvelle option, proposée fin juin sur le site et l'application Ouigo, permettra aux voyageurs renonçant à leur voyage de s'inscrire pour proposer leur billet. S'ils trouvent preneur, ils récupèreront 80% du prix.

En parallèle, ceux qui voudront voyager dans un Ouigo affiché complet pourront - sans engagement - s'inscrire sur une liste d'attente et se verront proposer les sièges abandonnés par ceux ayant renoncé à leur voyage. Ils paieront alors leur billet "au prix normal", a précisé M. Etchanchu. C'est-à-dire relativement cher si le train est plein. "On a beaucoup de demandes de clients qui veulent plus de flexibilité, sur des périodes de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Transition énergétique : un "tinder du carbone" vient d'être lancé pour entreprises
Casino : les filiales de distribution alimentaire bientôt dans une holding commune ?
A321 XLR : le décollage en vidéo du nouveau long-courrier d'Airbus, pour son premier vol
Cette entreprise française qui entre dans le top 10 des marques les plus valorisées
Chine, Russie, Turquie... pourquoi l’or est-il tant apprécié des banques centrales ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles