La bourse ferme dans 4 h 31 min
  • CAC 40

    6 674,07
    +0,97 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,54
    +11,14 (+0,27 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1663
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 778,10
    +12,40 (+0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    53 389,77
    +389,20 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,84
    +0,20 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,49
    +1,05 (+1,27 %)
     
  • DAX

    15 496,70
    +22,23 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 207,91
    +4,08 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3826
    +0,0099 (+0,72 %)
     

Oudéa-Castéra a le bras long, la controverse Ben Smith, Albright garde la forme

·1 min de lecture

EDITO - Oudéa-Castéra a le bras long, Smith fait les frais des frugaux Néerlandais, Albright garde bon pied bon œil.

Sont-ce les liens étroits de la nouvelle directrice générale de la Fédération française de tennis, Amélie Oudéa-Castéra, avec Emmanuel Macron. Ils sont issus de la même promo de l'ENA, qui ont permis au public de Roland-Garros d'assister le 11 juin à la fin de la demi-finale Djokovic-Nadal après le couvre-feu? Non. En fait, l'ex-championne a négocié avec le dircab de Jean Castex, Nicolas Revel, qui regardait le match à la télé. Facile.

Smith fait les frais des frugaux Néerlandais

La controverse franco-néerlandaise sur le salaire de Ben Smith nous a conduits à faire une erreur dans l'article sur le say on pay des grands patrons (n° 702). Le vote sur la rémunération du directeur général d'Air France-KLM lui a été acquis à 77 %, et non, comme nous l'avons écrit, à 61 %, qui était le taux de participation au scrutin. C'est le refus de l'Etat néerlandais (9,3 % du capital) de voter cette résolution qui explique son faible score, toujours arc-bouté contre tout salaire au-dessus de celui du Premier ministre (180 000 euros) dans les sociétés où il est actionnaire. On attend les candidats…

De la politique aux affaires, Madeleine Albright est toujours à la manœuvre. A 84 ans, l'ex-secrétaire d'Etat de Bill Clinton cofonde un cabinet de conseil en stratégie, Dentons Global Advisors. Spécialiste de la « diplomatie commerciale » et à la tête de sa propre structure depuis 2009, elle compte déjà parmi ses partenaires les sociétés de conseil d'anciens homologues, dont l'Allemand Joschka Fischer et l'Espagnole Ana Palacio.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles