Marchés français ouverture 6 h 23 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 074,54
    +56,21 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 955,18
    -670,75 (-2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    946,46
    -23,41 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Oubliez la voiture volante, voici le bateau volant !

·1 min de lecture

Pour ceux que la voiture volante ne surprend plus vraiment, voilà de quoi raviver la curiosité pour les modes de transport futuristes. Yelken Octuri, un designer français qui travaille chez Airbus, a imaginé le Flying Yacht, un étonnant bateau qui se transforme en avion. Il s’agit d’un trimaran long de 46 mètres et large de 27 mètres. Il est doté de quatre mats de 40 mètres de haut pour une voilure totale de 1 300 m². Le Flying Yacht peut accueillir jusqu’à dix passagers.

Concevoir un tel bateau volant fonctionnel serait sans doute un défi technique colossal. © Yelken Octuri
Concevoir un tel bateau volant fonctionnel serait sans doute un défi technique colossal. © Yelken Octuri

Pour passer en configuration avion, les voiles se rétractent dans les mats qui s’abaissent à l’horizontale pour devenir des ailes. L’appareil décolle et vole grâce à quatre moteurs développant chacun 5 400 ch et peut atteindre les 360 km/h.

Tout cela n’est que pure fiction et Yelken Octuri reconnaît qu’il a volontairement laissé de côté la partie ingénierie et faisabilité technique pour laisser libre-cours à son imagination. Le résultat est pour le moins spectaculaire, même si l’intérêt purement pratique en tant que mode de transport n’a rien d’évident. Mais nul doute que des amateurs fortunés seraient prêts à sortir leur chéquier pour s’offrir un tel engin.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles