Marchés français ouverture 1 h 4 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 743,25
    -121,07 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1902
    -0,0023 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 669,87
    -428,42 (-1,47 %)
     
  • BTC-EUR

    42 285,87
    +539,56 (+1,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 018,34
    +75,17 (+7,97 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Plus de 70% des mauvais conducteurs sont des hommes

Cyprien Tardieu
·1 min de lecture
Où vivent les mauvais conducteurs en France ?

Qui sont et dans quelle région vivent les mauvais conducteurs en France ? Après avoir analysé cinq millions de devis, le comparateur en assurance lesfurets.com répond à toutes ces questions.

“Plus de 70% des mauvais conducteurs sont des hommes”. Le titre de la dernière étude du comparateur en assurance lesfurets.com ne ménage pas la gent masculine. D’après les informations de cinq millions de devis d’assurance auto réalisés entre janvier 2019 et novembre 2020, le profil du mauvais conducteur en France ne fait plus aucun doute : il s’agit donc le plus souvent d’un homme (70%), sans enfant (67%), célibataire (58%) et salarié (50%), d’après les résultats relayés par Capital.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Les jeunes sont aussi plus nombreux à déclarer un sinistre ou une infraction. Les 18-25 ans (35%) et les 26-35 ans (30%) sont les deux tranches d’âge où l’on dénombre le plus de conducteurs défaillants.

VIDÉO - Assurance auto : malgré une baisse des accidents, les tarifs vont augmenter en 2021

Les Franciliens seraient les pires conducteurs

Dans quelle région avez-vous le plus de chances de croiser ces chauffards ? Là encore, les préjugés se vérifient puisque l’Ile-de-France décroche le bonnet d’âne avec 16% de mauvais conducteurs. Les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes (14 %) et ceux des Hauts-de-France (10 %) complètent ce podium peu reluisant. Au tableau d’honneur, l’assureur distingue la Bourgogne Franche-Comté (4,2 %), la Bretagne (4,1 %) et surtout le Centre-Val-de-Loire avec “seulement” 3,7% d’automobilistes ayant un comportement pas vraiment exemplaire au volant.

Ce contenu peut également vous intéresser :