Publicité
La bourse ferme dans 1 h 16 min
  • CAC 40

    7 904,41
    -23,02 (-0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 875,71
    -2,06 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    38 941,96
    -54,43 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 058,50
    +3,80 (+0,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 317,86
    -636,81 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,67
    +1,41 (+1,80 %)
     
  • DAX

    17 692,96
    +14,77 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 645,79
    +15,77 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    16 160,21
    +68,29 (+0,42 %)
     
  • S&P 500

    5 106,93
    +10,66 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2623
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Otan : quels sont les Etats «mauvais payeurs» ciblés par Donald Trump ?

Otan : quels sont les Etats «mauvais payeurs» ciblés par Donald Trump ?

«Vous devez payer vos dettes.» Lors d’un meeting en Caroline du Sud, prochaine étape des primaires américaines, Donald Trump a assené qu'en cas de réélection à la présidence, il refuserait d’assurer la protection des membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan), qui ne contribuent pas suffisamment au budget de l’Alliance.

Panique à bord de part et d’autre de l’Atlantique où sa déclaration a fait réagir. La diplomatie européenne s’est empressée de dénoncer une «alliance à la carte», Joe Biden a qualifié les propos de son concurrent à la présidence d’«affligeants et dangereux», et le porte-parole du président américain, Andrew Bates, estime qu’«encourager l'invasion de nos plus proches alliés par des régimes meurtriers est consternant et insensé».

Ce n’est pourtant pas la première fois que l’ancien président affiche ses tentations isolationnistes. Dès 2000, dans son livre The America We Deserve («L’Amérique que nous méritons»), il écrivait déjà à propos des tensions en Europe de l’Est : «Leurs conflits ne valent pas des vies américaines. Se retirer d’Europe permettrait à ce pays [les États-Unis] d’économiser des millions de dollars par an.» Durant son mandat à la présidence américaine, Donald Trump a régulièrement torpillé l’Allemagne, l’appelant à verser «de grandes sommes d’argent» pour rattraper le retard sur son financement indirect à l’Otan. Et depuis plusieurs semaines, il mène une lutte acharnée pour enterrer un projet de loi prévoyant le versement d'une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Soulagement pour certains propriétaires de passoires thermiques, bonne nouvelle pour les allocataires du RSA… Le Flash éco du jour
Opération escargot dans toute la France : ce que réclament les infirmiers libéraux
«Je ne vous protégerai pas» : s'il est réélu, Trump refusera de garantir la sécurité de l'Otan
Quel est le rôle de la coalition «artillerie pour l’Ukraine» dirigée par la France ?
Vins de Bordeaux : les premiers arrachages de vignes ont commencé dans les exploitations viticoles