Marchés français ouverture 7 h 13 min
  • Dow Jones

    34 022,04
    -461,68 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,86
    -33,76 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1320
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    50 219,24
    -926,88 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,67
    -23,41 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 513,04
    -53,96 (-1,18 %)
     

Ostéoporose: rompre le silence

·7 min de lecture

Le manque de sensibilisation et de compréhension de l’ostéoporose empêche les femmes qui en sont atteintes de demander les soins dont elles ont besoin

LONDRES, October 20, 2021--(BUSINESS WIRE)--Selon une nouvelle enquête internationale portant sur 1 008 femmes atteintes d’ostéoporose dans six pays, lancée à l’occasion de la Journée mondiale de l’ostéoporose, plus des deux tiers (67%) des femmes de plus de 55 ans savent ce que signifie l’ostéoporose et sont conscientes du potentiel négatif de futures fractures qu’elle représente, mais 19% s’estiment mal informées au moment du diagnostic.1

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211020005543/fr/

Initiée par Theramex en coopération avec la Fondation internationale contre l’ostéoporose (IOF), l’enquête a été menée en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, en Australie et au Brésil. Elle incluait 316 femmes ménopausées de plus de 55 ans et 315 femmes pré-ménopausées (âgées de 40 à 55 ans) atteintes d'ostéoporose (soit 62% des femmes participantes). Pour 60% de ces femmes, l’ostéoporose n’a été diagnostiquée qu’après une fracture. L’enquête met en évidence l’insuffisance de la sensibilisation à l’ostéoporose, car un quart des patientes de 55 ans et plus ignoraient et ne comprenaient pas le lien entre l’ostéoporose et les fractures osseuses.1 Un tiers (35%) des femmes interrogées ont déclaré qu’elles auraient été incitées à prendre soin de leur santé osseuse si elles avaient su qu’une femme sur trois de plus de 50 ans est victime d’une fracture de fragilité et qu’un traitement adéquat permet d’éviter ce type de fracture.1,2 De plus, près de 25% des femmes ménopausées ont déclaré ne pas être écoutées par leur médecin lorsqu’elles discutent de leur traitement.1

L’ostéoporose est une maladie chronique qui provoque une perte de masse et de solidité osseuse et rend par conséquent les os fragiles.3 C’est un problème qui prend de l’ampleur3 et qui affecte environ 500 millions de personnes dans le monde.4 L’ostéoporose touche davantage les femmes que les hommes et le risque augmente avec l’âge.5 Les femmes risquent d’être touchées par l’ostéoporose surtout après la ménopause, lorsque les ovaires cessent de produire des œstrogènes, une hormone qui a un effet protecteur sur les os.5

Le Dr Philippe Halbout, directeur de la Fondation internationale contre l’ostéoporose, a déclaré: «L’impact de l’ostéoporose ne doit pas être sous-estimé. En effet, une fracture peut altérer la qualité de vie, provoquer des douleurs, un handicap et une perte d’autonomie. C’est pourquoi il est crucial de veiller à ce que les patientes reçoivent les informations, les soins et le traitement dont elles ont besoin pour gérer leur état et prévenir ou retarder les fractures. L’enquête souligne la nécessité d’améliorer la communication entre le médecin et la patiente et démontre l’importance d’une éducation permettant aux femmes d’exiger davantage d’attention de leur médecin.»

Robert Stewart, PDG de Theramex, a déclaré: «Il faut apporter aux femmes atteintes d’ostéoporose le soutien et le traitement approprié qui les aidera à continuer de profiter de leur mode de vie et des moments précieux avec leurs proches. Nous nous engageons à travailler avec la communauté de l’ostéoporose pour fournir des informations et une éducation accessibles sur cette maladie, car plus les femmes gagneront en connaissances et en compréhension, plus elles seront en mesure d’exiger de leur médecin qu’il les aide davantage à réduire ou éliminer le risque de fracture.»

Dans le cadre de cette édition de la Journée mondiale de l’ostéoporose, les femmes sont vivement encouragées à #exigerplus de leur médecin traitant et de leur traitement contre l’ostéoporose. D’autres informations et des ressources sur l’ostéoporose sont disponibles à l’adresse www.worldosteoporosisday.org

FIN

NOTES À LA RÉDACTION:

À propos de l’enquête1

L’enquête, réalisée en ligne, a été menée auprès de 1 008 femmes atteintes d’ostéoporose dans six pays: Allemagne (73), France (74), Espagne (122), Italie (298), Australie (54) et Brésil (387). Les personnes interrogées étaient toutes des femmes, dont 377 âgées de moins de 40 ans, 315 âgées de 40 à 54 ans, 201 âgées de 55 à 64 ans, 90 âgées de 65 à 75 ans et 25 âgées de plus de 75 ans. Il convient de signaler que le risque d’ostéoporose augmente avec l’âge, malgré le nombre de femmes appartenant à la tranche d’âge la plus jeune dans cette enquête. L’enquête a été réalisée du 5 au 12 juillet 2021 par Opinion Matters pour Theramex.

À propos de l’ostéoporose
L’ostéoporose reste globalement sous-diagnostiquée et insuffisamment traitée, d’où le grand nombre de fractures qu’elle provoque.

  • Il s’agit d’un problème de santé important qui affecte environ 500 millions de personnes dans le monde4

  • L’ostéoporose touche davantage les femmes que les hommes et le risque augmente avec l’âge5

  • Après la ménopause, la masse osseuse des femmes commence à diminuer rapidement, avec un risque accru pour les femmes précocement ménopausées ou qui ont subi une hystérectomie5

  • Une femme sur trois âgée de plus de 50 ans sera victime d’une fracture de fragilité2

  • Les fractures les plus courantes dues à l’ostéoporose sont les fractures de la hanche, de la colonne vertébrale et du poignet; ce sont aussi celles dont l’impact est le plus négatif sur les activités quotidiennes et la qualité de vie2

  • Les fractures de la colonne vertébrale entraînent une augmentation de la mortalité immédiatement après l’événement de la fracture6

  • Une fracture de la colonne vertébrale peut entraîner des douleurs dorsales, une diminution de la taille, une déformation, l’immobilisation, une altération de la qualité de vie et des difficultés à réaliser les activités de la vie quotidienne7,8,9

À propos de la Fondation internationale contre l’ostéoporose (IOF)
La Fondation internationale contre l’ostéoporose est l’organisation non gouvernementale la plus importante au monde dédiée à la prévention, au diagnostic et au traitement de l’ostéoporose et aux maladies musculo-squelettiques connexes.

La vision de l’IOF
Notre vision consiste en un monde sans fractures de fragilité et dans lequel une bonne mobilité est une réalité pour tous.

La mission de l’IOF
Nous avons pour mission de faire de la santé osseuse et musculo-squelettique une priorité mondiale.

À propos de Theramex
Theramex est une société pharmaceutique spécialisée mondiale et de premier plan, dédiée aux femmes et à leur santé. Grâce à son large portefeuille de marques innovantes et établies couvrant la contraception, la fertilité, la ménopause et l’ostéoporose, Theramex accompagne les femmes à chaque étape de leur vie. Nous avons pris l’engagement d’écouter et de comprendre nos patientes, de répondre à leurs besoins et de leur fournir des solutions thérapeutiques qui contribuent à améliorer leur vie. Notre vision consiste à être, pour les femmes et les professionnels de santé qui les soignent, un partenaire pour la vie en fournissant des solutions efficaces et axées sur les patientes, qui soignent les femmes et les soutiennent à mesure que leurs besoins en matière de soins de santé évoluent.

Références:

  1. Opinion Matters. (2021) #Askformore Osteoporosis International Survey.

  2. Cooper, C. (2019) IOF Compendium of Osteoporosis. IOF. 2e édition.

  3. Noh, J.Y., Yang, Y. & Jung, H. (2020) Int J Mol Sci. 21 (20), 7623

  4. IOF. (n.d.) IOF website Facts and Statistics https://www.osteoporosis.foundation/facts-statistics/epidemiology-of-osteoporosis-and-fragility-fractures [Consulté le 18 octobre 2021]

  5. IOF. (n.d.) About Osteoporosis: Risk Factors. Available from: https://www.osteoporosis.foundation/patients/about-osteoporosis/risk-factors [Consulté le 18 octobre 2021]

  6. Johnell, O. et al. (2004) Osteoporos Int 15 (1), 38-42.

  7. Nevitt, M.C. et al. (1998) Ann Intern Med 128 (10), 793-800.

  8. Lips, P. et al (1999) Osteoporos Int 10, 150-160.

  9. Tosteson, A.N. et al (2001) Osteoporos Int 12:1042-1049.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211020005543/fr/

Contacts

Shireen Bate, directrice – Responsable Global Franchise Osteoporosis, Theramex
shireen.bate@theramex.com / +44 (0)7747 233769

Helen Rae, Makara Health
helenrae@makarahealth.com / +44(0)7503 652311

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles