Marchés français ouverture 3 h 15 min
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    30 200,89
    +561,49 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1747
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    24 494,36
    -16,62 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    37 864,16
    +135,34 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 112,33
    +3,41 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     

"OSS 117" : pourquoi Nicolas Bedos est sorti "crevé" du tournage du film

·1 min de lecture

L'agent le plus loufoque du cinéma français signe son retour en salles ! Mercredi 4 août 2021, le film OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, sera enfin proposé aux spectateurs, après plusieurs reports, du fait de la crise sanitaire. Pour ce troisième opus, ce n'est plus Michel Hazanavicius qui a pour mission de réaliser le film porté par Jean Dujardin : c'est Nicolas Bedos qui prend la relève et qui promet une aventure hors du commun. Après l'Égypte et le Brésil, c'est l'Afrique subsaharienne qui abrite les nouvelles péripéties d'Hubert Bonisseur de La Bath, qui se voit affublé d'un nouveau collègue peu expérimenté et un peu encombrant, interprété par le pétillant Pierre Niney. Un duo survitaminé que le fils de Guy Bedos a pris plaisir à diriger, malgré quelques difficultés, comme il l'a révélé le dimanche 1er août 2021 au Journal du dimanche.

En effet, Nicolas Bedos ne retient pas que le meilleur de ce tournage en Afrique. "J’ai appris qu’un gros budget n’offre pas de confort supplémentaire : c’est le même métier de faire des prises de vues dans un hélicoptère que de filmer dans une cuisine à Courbevoie car ça demande la même implication et la même envie", a-t-il écrit. Même les scènes d'action n'ont pas permis au réalisateur de profiter à fond : "Mais il est vrai que les scènes sur fond vert et les serpents numériques finissent par taper sur le système. Quand tu vois ton pote en train de sauter pour la 16e fois sur un lit, tu te dis : « T’étais un peu intello, toi, avant ? (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles