La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    42 253,18
    +1 425,00 (+3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,61 (-0,96 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,51 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3834
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Oslo ferme ses commerces non-essentiels face à la reprise de l'épidémie

·1 min de lecture
OSLO FERME SES COMMERCES NON-ESSENTIELS FACE À LA REPRISE DE L'ÉPIDÉMIE

OSLO (Reuters) - De nouvelles mesures de restriction sanitaires seront mises en place à Oslo, la capitale de la Norvège, ainsi que dans neuf autres municipalités voisines en raison d'une reprise en flèche de l'épidémie liée à la propagation du variant dit anglais, a annoncé samedi le gouvernement.

Les centres commerciaux et les commerces considérés comme non-essentiels seront fermés à partir de midi samedi et ne rouvriront pas avant le 1er février. Il s'agit de la première fermeture de ce type depuis le début de l'épidémie dans le pays.

Seuls les commerces alimentaires ainsi que les pharmacies et les stations-service resteront ouverts.

Les activités sportives en groupe seront interdites, les restaurants devront également fermer leurs portes et les écoles. Les habitants sont invités à ne pas recevoir de visite chez eux.

"Ensemble, nous avons déjà réussi à limiter la propagation du virus à plusieurs reprises et je suis convaincu que nous pouvons le faire encore", a dit lors d'une conférence de presse, le ministre de la Santé Bent Hoeie.

(Nerijus Adomaitis, version française Caroline Pailliez)