Orolia : "il est probable que d'autres financements devront être mobilisés à l'avenir pour suivre notre plan de marche"

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation

Dans une interview publiée hier par Boursier.com, Jean-Yves Courtois, PDG d'Orolia (Euronext: ALORO.NX - actualité) , est revenu sur l'émission obligataire de 12 ME lancée en août dernier : "Cette opération est une étape supplémentaire dans notre stratégie de croissance. Nous disposons aujourd'hui de 15 ME de trésorerie pour saisir de nouvelles opportunités d'acquisitions. Avec un objectif de dépasser les 100 ME d'ici à 3 ans, il est probable que d'autres financements devront être mobilisés à l'avenir pour suivre notre plan de marche. Notre intention est toutefois de conserver un profil de risque acceptable avec un ratio dette nette sur EBITDA inférieur à 2,5."

En mars dernier, le dirigeant expliquait chercher de 20 à 30 ME pour des opérations de croissance externe.

Concernant l'exercice en cours, le dirigeant fait le point, sans données chiffrées : "compte tenu de l'absence de restructurations sur le premier semestre, nous devrions pouvoir maintenir le cap de la croissance tout en gardant à l'esprit les contraintes macro-économiques sur la valeur de nos actifs ainsi que les mouvements des devises qui ont toujours chez nous des impacts forts notamment sur le change latent."

Actualités relatives :