Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,0825
    -0,0034 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 470,79
    +245,82 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 512,82
    -13,59 (-0,89 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     

Orne: un médicobus pour lutter contre les déserts médicaux

Orne: un médicobus pour lutter contre les déserts médicaux

L'espace y est plus étroit que dans un cabinet classique, mais c'est normal: la consultation médicale a lieu dans un "médicobus", un camping-car aménagé qui sillonne les communes de l'est du département de l'Orne.

L'objectif de ce véhicule atypique? Pallier le manque de médecins traitants de la région. Les habitants qui y ont consulté sont satisfaits. "Il y a vraiment des communes où il y a zéro médecin, donc c'est très positif", assure Micheline, interrogée par BFMTV.

"C'est un peu plus exigu, mais sinon c'est équivalent: le médecin fait du bon travail", confirme André, qui est également venu se faire ausculter.

Une fois contacté par les particuliers en demande, le médicobus se gare devant un centre de santé ou une mairie d'une commune en manque de médecins. Le véhicule est alors apte à recevoir des patients.

15,3 millions de Français concernés par le manque de généralistes

Jean-Michel Gal, président de l'association Médicobus et médecin généraliste, explique ainsi qu'une partie du bus est consacrée à l'accueil et l'autre, équipée d'instruments, à ausculter.

PUBLICITÉ

La zone desservie par le bus compte 89 000 habitants. 9000 d'entre eux n'avaient pas de médecin traitant en octobre 2020, lorsque ce bus s'est alors transformé en cabinet médical. Selon Jean-Michel Gal, ce chiffre serait trois fois moins important grâce à ce cabinet mobile.

Selon l'association UFC-Que Choisir, l'accès à un médecin généraliste serait difficile pour 15,3 millions de Français.

À noter que pour joindre le service, il suffit de composer le: 06 24 79 59 44. Des consultations classiques, dans de réels cabinets, sont également possibles, ainsi que de la télémédecine.

Article original publié sur BFMTV.com