Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 774,48
    -3,62 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    17 845,35
    -11,67 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0742
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 112,34
    -1 222,47 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 320,87
    -68,53 (-4,94 %)
     
  • S&P 500

    5 479,94
    +6,71 (+0,12 %)
     

Orly : soyez prévoyant, nouvel appel à la grève les 11, 12 et 13 juin !

Lionel Allorge/Wikimedia Commons

Nouvelle pagaille en vue à Orly la semaine prochaine ? Comme l’a appris France 3 Paris-Île-de-France, un préavis de grève a été déposé à l’aéroport d’Orly par un syndicat de contrôleurs aériens. Ce préavis de grève concerne les journées des 11, 12 et 13 juin, en pleine semaine donc, et a été déposé par l'Unsa-Icna. Deuxième syndicat dans la profession, recueillant 17% des voix lors des dernières élections professionnelles, il est pourtant loin d’être majoritaire, puisque c'est le SNCTA (Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien) qui avait recueilli 60% des voix.

Et si des perturbations pourraient toucher les voyageurs, le désordre semble aussi régner au sein des différents syndicats des contrôleurs aériens puisque le SNCTA s’est totalement désolidarisé de cet appel à la grève. Dans un communiqué, il dénonce le fait que «depuis plusieurs semaines, des mouvements de grève sont initiés par des organisations syndicales minoritaires chez les contrôleurs aériens, entraînant des perturbations, en particulier sur l'aéroport d'Orly». Pourquoi l'Unsa-Icna a-t-il déposé ce nouveau préavis de grève ? Il déplore dans un premier temps «une forte dégradation des conditions de travail».

Mais ce n’est pas tout. L'Unsa-Icna remet en cause l’accord passé entre la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) et le SNCTA qui prévoit notamment des mesures salariales dans le cadre de la refonte du contrôle aérien. Non signé par l'Unsa-Icna, il ne réglera pas les problèmes d’effectifs, selon (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance chômage : rejet (symbolique) de la future réforme à l’Assemblée nationale
Enquête ouverte contre Éric Piolle, maire de Grenoble, accusé de versement illicite à une élue
Santé des femmes : «La société ne s’y intéresse pas tellement, c'est tabou» (D. Moulu, FemTech)
80 ans du Débarquement : le tourisme de mémoire remplit les caisses de la Normandie
Grève des contrôleurs aériens : le torchon brûle entre Ryanair et la Commission européenne