Marchés français ouverture 4 h 32 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 367,13
    -74,17 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 606,73
    -31,80 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    33 150,93
    -394,08 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    996,19
    -14,42 (-1,43 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Origines du Covid-19: Yuan Zhiming, patron décrié de l'Institut de virologie de Wuhan

·2 min de lecture

ENQUÊTE - Alors qu'un nombre croissant de scientifiques demandent que l'hypothèse d'un accident de laboratoire soit davantage prise en compte et que l'Institut de virologie de Wuhan (IVW) fasse preuve de plus de transparence, plusieurs sources contactées par Challenges brossent un portrait peu flatteur du patron de l'IVW, Yuan Zhiming.

"Vous avez fait bonne route depuis Paris ?". Ce 20 février 2019, à l'occasion de l'une des rares visites , Yuan Zhiming est d'humeur badine et joyeuse. L'homme fort de l'Institut de virologie de Wuhan (IVW), qui gère le P4, nous fait visiter ce bâtiment aux faux airs de Fort Knox qui se dresse dans l’austère zone industrielle de Zhengdian, située à une trentaine de kilomètres au sud de Wuhan. Nous nous dirigeons vers un immeuble blanc. A l’intérieur, l’escalier que nous gravissons célèbre les vieux amis français de la Chine.

Les photos défilent: Jacques Chirac, l’industriel lyonnais Alain Mérieux, mais aussi les anciens ministres socialistes Jean-Marie Le Guen et Bernard Cazeneuve. "Nous y sommes", prévient, après avoir emprunté une passerelle, le maître des lieux. Nous sommes face à un bunker de plus de 3.000 mètres carrés répartis sur quatre niveaux. On y trouve plusieurs pièces de travail maintenues constamment en dépression. Les chercheurs doivent y travailler munis de scaphandres conçus sur mesure, dotés de filtres les plus étanches au monde et d’une communication radio permanente. "La Chine a maintenant un laboratoire de haut niveau qui permettra à l’Asie et au monde de mieux lutter contre les pandémies", se félicite Yuan Zhiming.

Lire aussi

"Impossible que ce virus soit sorti de chez nous"

Un peu plus d'un an plus tard, ce laboratoire Pathogènes de classe 4 (P4) qui peut héberger les virus les plus mortels de la planète tels Ebola et qui résulte d'une coopération chaotique avec la France, fera les gros titres des journaux de la planète entière. Une notoriété soudaine contre le P4, selon lui à l'origine du Covid-19 - aucune preuve n'a toutefois été mise sur la table. Une charge qui avait poussé le patron de l'Institut de virologie de Wuhan a sortir du bois. "C'est impossible que ce virus soit sorti de chez nous. Nous avons un code de conduite précis pour la recherche. Nous sommes très confiants", .

Qualifiée à tort de "complotiste" au début de la pandémie, la[...]

Lire la suite sur challenges.fr