Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 346,83
    +932,05 (+1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 508,10
    +23,91 (+1,61 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Oreille gauche ou droite ? Découvrez laquelle est la plus réceptive aux bonnes nouvelles

©Yaroslav Shuraev/Pexels

L’oreille gauche et l’oreille droite ne reçoivent pas les bonnes nouvelles de la même manière, selon une étude suisse.

Les bonnes nouvelles sont toujours agréables à entendre. Mais selon une étude récente, publiée dans la revue « Frontiers in Neuroscience », vendredi 19 mai, les informations positives, telles que les rires et autres vocalisations agréables, seraient encore mieux perçues quand elles nous arrivent de l’oreille gauche.

Pour mener à bien cette expérience, les scientifiques ont eu recours à l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), permettant de comparer la force avec laquelle les 13 participant·es, des femmes et des hommes âgés d’une vingtaine d’années, tous droitiers et sans aucune formation musicale, recevaient les sons provenant de l’oreille gauche, de l’avant, ou de la droite. Les chercheurs ont ensuite analysé la réponse du cerveau entre plusieurs catégories de sons, à savoir : les vocalisations humaines positives comme les sons érotiques, des vocalisations neutres et négatives comme des voyelles sans signification et un cri effrayé, ou encore des non-vocalisations positives, neutres et négatives, comme des applaudissements, du vent et une bombe à retardement.

Lire aussi >> Comment décoder et interpréter le langage corporel ?

L’oreille gauche, très réactive aux sons positifs

En réalisant cette étude, les chercheurs ont observé que « les vocalisations humaines qui suscitent des expériences émotionnelles positives produisent une forte activité dans le cortex auditif du cerveau lorsqu'elles proviennent...

PUBLICITÉ

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi