Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 576,19
    +182,75 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 446,48
    -21,63 (-1,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Oregon Therapeutics et Lantern Pharma lancent une collaboration stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle pour optimiser le développement du XCE853, premier candidat médicament de sa catégorie, un puissant inhibiteur...

  • Le XCE853 est le 1er inhibiteur de PDI d’Oregon Therapeutics - potentiellement le meilleur de sa catégorie (« best-in-class ») - qui présente une puissante efficacité préclinique dans de nombreux cancers solides et hématologiques et qui est prêt à passer au stade du développement clinique (IND).

  • Cette collaboration basée sur l’IA vise à affiner et à étendre le positionnement du XCE853, nouvel inhibiteur de la protéine disulfide isomérase (PDI), dans de nouvelles indications en oncologie, notamment dans les tumeurs résistantes à certains médicaments de référence.

  • La collaboration s’appuie sur les capacités de RADR® en matière d’IA, comportant plus de 200 algorithmes d’apprentissage automatique (ML) et des modèles fondamentaux pour le développement de médicaments en oncologie, afin de découvrir des biomarqueurs et des corrélats moléculaires d’efficacité et de définir des régimes de combinaison potentiels, pour affiner la stratégie de développement du XCE853.

  • Lantern Pharma reçoit une part égale de propriété intellectuelle et des droits de développement pour les biomarqueurs identifiés, les nouvelles indications et l’utilisation de nouvelles stratégies pharmacologiques pour le XCE853.

PARIS et DALLAS, May 13, 2024--(BUSINESS WIRE)-- 

Oregon Therapeutics et Lantern Pharma lancent une collaboration stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle pour optimiser le développement du XCE853, un puissant inhibiteur du métabolisme du cancer et premier candidat médicament de sa catégorie

Lantern Pharma Inc. (NASDAQ : LTRN), société leader dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie grâce à l’intelligence artificielle (IA), a annoncé aujourd’hui une collaboration stratégique basée sur l’IA avec la société de biotechnologie française Oregon Therapeutics afin d’optimiser le développement de son candidat médicament XCE853, premier inhibiteur de la protéine disulfide isomérase (PDI) (1), dans des indications nouvelles et ciblées contre le cancer. Lantern utilisera sa plateforme d’IA propriétaire RADR® pour découvrir des biomarqueurs et des signatures génétiques associées à l’efficacité du XCE853 dans les tumeurs solides. Ces travaux devraient permettre d’identifier des biomarqueurs qui pourront être utilisés pour stratifier les tumeurs les plus sensibles au XCE853 et guider le développement clinique et la sélection des patients. Oregon Therapeutics développe le XCE853 dans plusieurs indications en oncologie, notamment les cancers de l’ovaire et du pancréas, certains cancers hématologiques et plusieurs cancers pédiatriques, y compris en neuro-oncologie.

PUBLICITÉ

Les PDI sont des cibles prometteuses pour le traitement du cancer, qui ont récemment suscité un fort intérêt clinique 2, en raison de leur potentiel dans les cancers de mauvais pronostic comme le cancer du sein 3 ou le cancer de l’ovaire. Plusieurs études cliniques ont démontré que l’augmentation de l’expression des PDI était associée à une mortalité accrue dans des cancers tels que le carcinome hépatocellulaire (4), ainsi que les cancers du sein et de l’ovaire (5). Les PDI sont des protéines chaperonnes qui jouent un rôle central dans le métabolisme des cellules cancéreuses. Les inhibiteurs de PDI peuvent entraîner la mort des cellules cancéreuses par l’accumulation de protéines altérées et la dysrégulation des réponses au stress cellulaire. La combinaison de ces effets est connue sous le nom de protéotoxicité, une stratégie thérapeutique unique et prometteuse qui pourrait être particulièrement efficace pour cibler les cancers résistants à certains médicaments de référence en oncologie.

Aux États-Unis, près de 612 000 personnes (6) vont mourir d’un cancer en 2024 et la résistance aux médicaments anticancéreux sera impliquée dans 90 % de ces décès (7). À ce jour, aucun inhibiteur de PDI n’a atteint le stade clinique en raison de la complexité liée à la sélection et à la cartographie des molécules qui vont cibler plus précisément les enzymes PDI adéquates. Il existe plus de 20 enzymes PDI, chacune jouant un rôle légèrement différent et souvent redondant sur le plan biologique. Le principal candidat médicament d’Oregon Therapeutics - le XCE853 - est connu pour cibler les PDI ayant un rôle spécifique en oncologie. Lantern Pharma et Oregon Therapeutics estiment que les outils informatiques - y compris les modèles fondamentaux, l’apprentissage automatique et l’analyse moléculaire à grande échelle - peuvent offrir une voie idéale et simplifiée pour analyser et comprendre la complexité de ces données, faisant de RADR® la plateforme parfaite pouvant délivrer les informations clés sur le rôle que le candidat médicament XCE853 peut jouer dans le traitement efficace du cancer. (8, 9)

« À ce jour, notre premier inhibiteur métabolique, le XCE853, a démontré une efficacité préclinique robuste dans les modèles in-vitro et in-vivo de nombreux types de cancers», déclare Marc-Henry PITTY, Président d’Oregon Therapeutics. « La plateforme d’IA RADR® de Lantern exploitera nos données in-vitro et in-vivo pour faire avancer le développement du XCE853 de manière très ciblée, et contribuera à apporter des informations clés sur les meilleures indications possibles en oncologie, les signatures de biomarqueurs qui peuvent aider à la conception des essais cliniques, ainsi qu’à la mise au point de thérapies combinées avec d’autres médicaments pour le traitement du cancer. Notre équipe est impatiente de pouvoir sélectionner efficacement les options de développement idéales et de réduire les risques liés aux futures décisions de développement clinique. » Oregon Therapeutics a déjà effectué des études précliniques démontrant qu’en plus des cancers de l’ovaire et du pancréas, le XCE853 pourrait également être particulièrement actif dans les cancers du rein, de la prostate, du poumon, du sein, de la sphère ORL, ainsi que dans la leucémie.

Sandrine Courtès, responsable projet chez Oregon, ayant développé la collaboration avec Lantern Pharma, déclare : « Les inhibiteurs de PDI ont un grand potentiel, car cette cible moléculaire est fortement exprimée dans plusieurs types de cancer, favorise la croissance tumorale et est significativement corrélée aux résultats cliniques. »

Cette collaboration portera principalement sur l’intégration et l’analyse des données moléculaires, génétiques et transcriptomiques relatives au XCE853. L’analyse sera alimentée par RADR® et sa bibliothèque croissante de plus de 60 milliards de points de données provenant de divers types de mesures biologiques et d’expériences en oncologie, ainsi que par plus de 200 algorithmes ML axés sur des problèmes qui sont - dans la réalité - au cœur des challenges liés au développement des médicaments anticancéreux. Les objectifs initiaux de la collaboration sont les suivants :

1) découvrir des biomarqueurs et des signatures génétiques associées à l’efficacité du XCE853, afin de guider la stratification et la sélection des patients pour de futurs essais cliniques,

2) identifier les mécanismes de résistance aux traitements et de réponse des tumeurs au XCE853 et les stratégies pour surmonter ces mécanismes de résistance, et

3) étendre l’utilisation du XCE853 à d’autres indications thérapeutiques en oncologie pour le XCE853.

« Les équipes de développement de médicaments se sont heurtées à d’importantes difficultés en matière de données et de modélisation pour faire face aux complexités associées aux inhibiteurs de PDI, compte-tenu des défis liés à la création de modèles pertinents, à l’accumulation et au déchiffrement des données », déclare Panna Sharma, président-directeur général de Lantern Pharma. « Notre plateforme d’IA, RADR®, peut accroître la confiance, les connaissances et les niveaux de confort dans l’élaboration de voies de développement fondées sur les données précliniques, cela en modélisant des scénarios très complexes à une échelle qui n’est devenue possible que récemment. C’est une approche idéale pour Oregon Therapeutics, qui a réalisé une série d’expériences in vivo et in vitro très ciblées et qui est prête à prendre des décisions incroyablement importantes et centrées sur le patient concernant l’avenir clinique de la molécule. C’est là que RADR® peut jouer un rôle essentiel et déterminant pour répondre aux besoins du marché. »

Selon les termes de la collaboration, Lantern Pharma reçoit une part égale de propriété intellectuelle et des droits de développement de médicaments pour les biomarqueurs nouvellement découverts, les nouvelles indications et/ou les nouvelles stratégies d’utilisation pharmacologique pour le XCE853 et les analogues apparentés. Oregon Therapeutics percevra les revenus liés à l’octroi à Lantern Pharma d’une licence d’exploitation de ses brevets. Enfin, Lantern Pharma et Oregon Therapeutics partageront les revenus financiers supplémentaires résultant de l’octroi à un tiers d’une licence sur la propriété intellectuelle de la collaboration. Aucun autre détail financier concernant la collaboration n’a été divulgué.

Références

  1. Prevost G.P. et al. Abstract 3760: XCE853 is a promising protein disulfide isomerase (PDI) inhibitor exhibiting a strong inhibitory activity in preclinical tumor models. Cancer Res. (2016) 76 (14_Supplement): 3760. https://doi.org/10.1158/1538-7445.AM2016-3760

  2. Shili Xu, Saranya Sankar, Nouri Neamati, Protein disulfide isomerase: a promising target for cancer therapy, Drug Discovery Today, Volume 19, Issue 3, 2014, Pages 222-240, ISSN 1359-6446, https://doi.org/10.1016/j.drudis.2013.10.017. (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S135964461300384X)

  3. Powell LE, Foster PA. Protein disulfide isomerase inhibition as a potential cancer therapeutic strategy. Cancer Med. 2021 Apr;10(8):2812-2825. doi: 10.1002/cam4.3836. Epub 2021 Mar 20. PMID: 33742523; PMCID: PMC8026947.

  4. Yu, Won et al. 2014, Korean J Intern Med 29(5): 580-587), brain tumors (Zou et al. 2018, Oncol Rep. Feb;39(2):501-510.)

  5. Samanta et al. 2017, Oncotarget. Nov 28; 8(61): 103543–103556

  6. Siegel R.L., Giaquinto A.N., and Jemal A. Cancer statistics 2024. CA: A Cancer Journal for Clinicians. (Jan/Feb 2024) 74 (1): 12-49. https://doi.org/10.3322/caac.21820

  7. Longley D.B. and Johnston P.G. Molecular mechanisms of drug resistance. The Journal of Pathology. (Jan 2005) 205 (2): 275-292. https://doi.org/10.1002/path.1706

  8. Rutkevich L.A., Cohen-Doyle M.F., Brockmeier U., Williams D.B. (2010). Molecular Biology of the Cell. 21:3093–105. https://doi.org/10.1091/mbc.e10-04-0356

  9. Watanabe M.W., Laurindo, F.R.M, Fernandes, D.C. Frontiers in Chemistry. (2014). Methods of measuring protein disulfide isomerase activity: a critical overview. 2, 73. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fchem.2014.00073/full

À propos de RADR®

RADR® est la plateforme d’IA intégrée exclusive de Lantern Pharma pour l’analyse à grande échelle des biomarqueurs et des données sur les interactions entre les médicaments et les tumeurs, qui s’appuie sur l’apprentissage automatique. Elle est utilisée pour fournir des informations mécaniques sur les interactions entre les médicaments et les tumeurs, prédire la réponse potentielle des types et sous-types de cancers aux médicaments existants et aux médicaments candidats, et découvrir des groupes de patients susceptibles de répondre aux thérapies potentielles développées par Lantern Pharma et ses collaborateurs.

RADR® utilise une approche globale pour appliquer sa bibliothèque d’algorithmes aux problèmes statistiques, corrélatifs et inférentiels des interactions médicamenteuses avec les tumeurs. Cela permet à la plateforme d’analyser rapidement de très grandes quantités de données complexes et de prédire comment les patients et les tumeurs répondront aux combinaisons thérapeutiques. RADR® évolue également au fur et à mesure que de nouveaux ensembles de données sont ajoutés, ce qui permet d’améliorer et d’affiner les connaissances générées par les algorithmes.

Les méthodes d’apprentissage automatique hautement évolutives de RADR sont conçues pour guider le développement de médicaments et apporter de nouvelles connaissances biologiques, tout en ayant le potentiel d’augmenter les taux de réponse et d’améliorer les résultats des essais cliniques. La robustesse et le nombre croissant des données qui alimentent RADR® devraient continuer à améliorer les résultats de l’apprentissage automatique, à accélérer l’automatisation d’autres fonctions et à faciliter le développement de médicaments en oncologie pour Lantern et ses partenaires, dans le but ultime d’aider les patients atteints de cancer.

À propos de LANTERN PHARMA

Lantern Pharma (NASDAQ : LTRN) est une société d’IA qui transforme le coût, le rythme et le calendrier de la découverte et du développement de médicaments en oncologie. Notre plateforme propriétaire d’IA et d’apprentissage automatique RADR® exploite plus de 60 milliards de points de données axés sur l’oncologie et une bibliothèque de plus de 200 algorithmes d’apprentissage automatique avancés pour aider à résoudre les problèmes réels du développement de médicaments en oncologie, qui se chiffrent en milliards de dollars. En exploitant la puissance de l’IA, avec l’aide de conseils scientifiques de renommée mondiale, et la qualité de ses collaborateurs, nous avons accéléré le développement de notre portefeuille croissant de thérapies couvrant de multiples indications cancéreuses, y compris les tumeurs solides et les cancers du sang, ainsi qu’un programme de conjugués anticorps-médicament (ADC). En moyenne, nos programmes de médicaments nouvellement développés sont passés des premières découvertes en IA aux premiers essais cliniques sur l’homme en 2 à 3 ans, pour un coût approximatif de 1,0 à 2,5 millions de dollars par programme.

Les principaux programmes de développement de Lantern incluent un programme clinique de phase 2 et plusieurs essais cliniques de phase 1. Nous avons également créé une filiale à 100 %, Starlight Therapeutics, pour nous concentrer exclusivement sur le développement clinique de nos thérapies prometteuses pour les cancers du SNC et du cerveau, dont beaucoup n’ont pas d’options thérapeutiques efficaces. Notre pipeline de produits candidats innovants basés sur l’IA est estimé à un potentiel de marché annuel combiné de plus de 15 milliards de dollars US et pourrait fournir des thérapies qui changeront la vie de centaines de milliers de patients atteints de cancer à travers le monde.

Plus d’informations sur :

À propos du XCE853

Le XCE853 est un candidat médicament exclusif d’Oregon Therapeutics, développé à un stade préclinique avancé pour le traitement de cancers multiples résistants aux médicaments de référence en oncologie. Le XCE853 est une petite molécule synthétique qui présente une excellente activité inhibitrice sur les principales PDI humaines jouant un rôle clé dans le cancer. Le XCE853 présente une activité cytotoxique de l’ordre du nanomolaire sur un large panel de cellules cancéreuses (plus de 80 modèles) et est particulièrement plus puissant sur un panel de modèles résistants à de multiples médicaments. Le XCE853 a démontré une activité ex-vivo prometteuse sur des échantillons de patients. Il présente par ailleurs une excellente biodisponibilité orale chez la souris et a été capable de bloquer complètement et irréversiblement la croissance de plusieurs cancers humains dans des modèles de xénogreffes in-vivo. La toxicité préliminaire chez le rat et la souris a montré un profil de sécurité acceptable. Ce package complet de données précliniques, transcriptomiques et sur le mécanisme d’action sera complété par des informations fournies par la plateforme d’intelligence artificielle de Lantern, RADR®, afin de positionner le candidat médicament XCE853 sur une voie de développement clinique optimisée et axée sur les besoins des patients.

À propos d’OREGON THERAPEUTICS

Oregon Therapeutics est une société de biotechnologie préclinique française qui développe des inhibiteurs de PDI issus de programmes de découverte de médicaments innovants. Oregon a développé le XCE853 jusqu’au stade préclinique réglementaire et a démontré le potentiel de rupture du XCE853 en tant que « first-in-class » et « best-in-class » dans le domaine de l’oncologie. Le principal objectif d’Oregon Therapeutics est d’amener le XCE853 en phase clinique pour le traitement des cancers en collaboration avec Lantern Pharma. Sur la base du rationnel scientifique visant à exploiter la vulnérabilité métabolique de certains cancers, les deux indications prioritaires sont le cancer de l’ovaire et le cancer du pancréas avancé. D’autres indications potentielles incluent le cancer du foie, de la prostate, les cancers ORL et plusieurs cancers orphelins.

Plus d’informations sur :

Déclarations prospectives :

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la section 27A du Securities Act de 1933, tel que modifié, et de la section 21E du Securities Exchange Act de 1934, tel que modifié. Ces déclarations prospectives comprennent, entre autres, des déclarations relatives aux points suivants : les événements futurs ou les performances financières futures de Lantern ; les avantages potentiels de la plateforme RADR® de Lantern dans l’identification de candidats médicaments et des populations de patients susceptibles de répondre à un candidat médicament; les plans stratégiques de Lantern pour faire avancer le développement de ses candidats médicaments et de son programme de développement de conjugués anticorps-médicaments (ADC); les estimations concernant le calendrier de développement des candidats médicaments de Lantern et le programme de développement des ADC ; les attentes et les estimations concernant le calendrier des essais cliniques et le recrutement des patients ; les efforts de recherche et de développement des programmes internes de découverte de médicaments de Lantern et l’utilisation de la plateforme RADR® pour harmoniser le processus de développement des médicaments ; l’intention de Lantern d’exploiter l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et les données génomiques pour rationaliser et transformer le rythme, le risque et le coût de la découverte et du développement de médicaments en oncologie et pour identifier les populations de patients susceptibles de répondre à un candidat médicament; les estimations concernant les populations de patients, les marchés potentiels et les tailles de marché potentielles ; les estimations de ventes pour les candidats médicaments de Lantern et ses plans pour découvrir et développer des candidats médicaments et pour maximiser leur potentiel commercial en progressant ces candidats médicaments eux-mêmes ou en collaboration avec d’autres. Toute déclaration qui n’est pas une déclaration de fait historique (y compris, sans s’y limiter, les déclarations qui utilisent des mots tels qu’« anticiper », « croire », « envisager », « pourrait », « estimer », « s’attendre à », « avoir l’intention de », « chercher à », « peut », « pourrait », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « cible », « modèle », « objectif », « but », « à venir », « devrait », « sera », ou la forme négative de ces termes ou d’autres expressions similaires, doivent être considérés comme des déclarations prospectives. Il existe un certain nombre de facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de Lantern diffèrent matériellement de ceux indiqués dans les déclarations prospectives, tels que (i) le risque que les recherches de Lantern et de ses collaborateurs ne soient pas couronnées de succès, (ii) le risque que des observations prometteuses dans des études précliniques ne garantissent pas que les études et le développement ultérieurs seront couronnés de succès, (iii) le risque que Lantern ne réussisse pas à obtenir des licences pour des candidats potentiels ou à conclure des partenariats et des collaborations potentiels, (iv) le risque qu’aucun des produits candidats de Lantern n’ait reçu l’autorisation de mise sur le marché de la FDA, et que Lantern ne soit pas en mesure d’initier, de mener ou de conclure avec succès des essais cliniques pour ses produits candidats ou d’obtenir l’autorisation de mise sur le marché de ces derniers, (v) le risque qu’aucun produit pharmaceutique basé sur la plateforme d’IA propriétaire RADR® de Lantern n’ait reçu l’autorisation de mise sur le marché de la FDA ou n’ait été incorporé dans un produit commercial, et (vi) les autres facteurs énoncés dans la section Facteurs de risque du rapport annuel de Lantern sur formulaire 10-K pour l’exercice clos le 31 décembre 2023, déposé auprès de la Securities and Exchange Commission le 18 mars 2024. Vous pouvez accéder au rapport annuel de Lantern sur formulaire 10-K pour l’exercice clos le 31 décembre 2023 sous l’onglet Documents déposés à la SEC de notre site Web à l’adresse www.lanternpharma.com ou sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Compte tenu de ces risques et incertitudes, Lantern ne peut garantir que les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse se révéleront exactes, ou que tout autre résultat ou événement projeté ou envisagé par les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse se produira effectivement, et Lantern met en garde les investisseurs de ne pas accorder une confiance excessive à ces déclarations. Toutes les déclarations prospectives de Lantern dans ce communiqué de presse représentent le jugement de Lantern à la date du présent document et, sauf obligation légale contraire, Lantern décline toute obligation de mettre à jour les déclarations prospectives pour les rendre conformes aux résultats réels ou aux changements dans ses attentes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240506125148/fr/

Contacts

Relations avec les investisseurs chez Lantern Pharma
ir@lanternpharma.com