La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1700
    -0,0030 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 240,24
    +2 891,20 (+8,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Orano signe un contrat de plus d'un milliard d'euros pour le retour de déchets nucléaires en Allemagne

·1 min de lecture

Le groupe nucléaire français Orano a annoncé ce jeudi 19 août avoir signé un contrat de plus d'un milliard d'euros pour le retour en Allemagne d'ici fin 2024 de déchets nucléaires qui ont été traités en France. Les contrats avec les électriciens PreussenElektra, RWE, ENBW et Vattenfall concernent "le retour de l'intégralité des déchets nucléaires allemands encore entreposés au sein de l'usine Orano La Hague" (Manche), explique Orano dans un communiqué. Cette annonce marque ainsi la formalisation d'un accord de principe qui avait été annoncé à la mi-juin par les deux gouvernements, allemand et français.

Selon la loi française, les déchets nucléaire qui entrent en France, notamment pour y être traités à l'usine Orano de La Hague (Manche), ne peuvent rester à terme sur le territoire national.Les électriciens allemands avaient dans le passé fait appel à Orano (à l'époque Cogema) pour le traitement-recyclage de leurs combustibles usés, pour une quantité représentant 5.310 tonnes. Selon une pratique habituelle, ce ne sont en réalité pas les mêmes déchets que ceux qui étaient entrés en France qui seront renvoyés mais "l'équivalent en masse et en radioactivité".

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

"Plus de 97% du total de la radioactivité a d'ores et déjà été renvoyé", explique Orano. "Après concertation entre les électriciens allemands et Orano, avec l'accord des autorités allemandes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Certificats d'économie d'énergie : Total Direct Energie devra régler plus de 250.000 euros de pénalités
Trois ex-employés de Netflix accusés d'avoir fourni des données confidentielles
Royaume-Uni : les salaires des grands patrons en baisse avec le Covid-19
Ikea va devenir un fournisseur d'électricité
Covid-19 : le dispositif des "coûts fixes" étendu à toutes les entreprises

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles