La bourse ferme dans 8 h 12 min

Orange veut accélérer dans la banque, en Afrique et dans l’intelligence artificielle

Orange affiche ses ambitions. Le géant français de la téléphonie a présenté Engage2025, son nouveau plan stratégique à l’horizon 2025. Ce dernier prend la suite du plan Essentiels2020 lancé en 2015. Sur le plan financier, Orange vise une croissance annuelle de l’EBITDAaL (qui correspond à la marge brute opérationnelle avant amortissements, NDLR) comprise entre 2% et 3% par an en moyenne sur la période 2021-2023 et un cash-flow organique des activités télécoms en croissance entre 2020 et 2023 avec une cible comprise entre 3,5 et 4 milliards d’euros en 2023 (contre plus de 2 milliards d’euros en 2019). Le groupe de télécoms table également sur un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms autour de 2x à moyen-terme.

"Nous allons faire croître notre cœur de métier, la connectivité, grâce à de nouveaux avantages comparatifs et une meilleure valorisation de nos infrastructures réseaux", a souligné Stéphane Richard, le PDG d'Orange. "Nous allons également stimuler la croissance au-delà de la connectivité en Europe, grâce à trois leviers qui nous différencient de nos concurrents, à savoir l'Afrique Moyen-Orient, les services IT B2B, et les services financiers", a ajouté le dirigeant. Orange a l’ambition de devenir l’opérateur du digital de référence en Afrique Moyen-Orient.

>> A lire aussi - Orange Bank lance son crédit immobilier

Dans les services financiers, Orange Bank, fort de ses 500 000 clients conquis après 2 ans d’existence, sera lancée d’ici à 2025 dans tous les pays européens où le Groupe est présent. Des services bancaires, comme le micro-crédit, seront également lancés en Afrique Moyen-Orient dès 2020 afin d’étendre la gamme de services déjà proposés par Orange Money.

>> A lire aussi - Orange exhorte l'UE à encourager les fusions entre opérateurs en Europe

Capitalisant sur le succès des offres croisées banque et télécoms (financement de terminaux, cash back sur les achats en boutique…), Orange Bank développera de nouveaux produits autour du paiement, du crédit

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bordeaux : trois ans après son ouverture, l'immeuble du Département est toujours à moitié vide
Commerce : la Chine pas pressée d’enterrer la hache de guerre avec Donald Trump
Couronne dentaire : un reste à charge encore très élevé
Rénovation énergétique : Effy proposera bientôt une offre de financement de travaux aux ménages modestes
Décathlon redevient l'enseigne préférée des Français