Publicité
Marchés français ouverture 6 h 27 min
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,88 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 875,94
    +71,29 (+0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0738
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 196,03
    -2 492,47 (-4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 253,28
    -56,43 (-4,31 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     

Orange va sabrer dans l'emploi de son pôle entreprises

Les Echos

Alors que l'opérateur Orange traverse une crise de bénéfices majeur, la branche dédiée aux entreprises ("Orange Business") envisage la suppression de près de 700 postes dans le cadre de son plan stratégique, a-t-on appris lundi de source syndicale, confirmant une information du quotidien Le Monde. La direction d'Orange doit faire ces annonces cette semaine lors d'un comité social et économique. Près de 700 postes sont concernés sur les 5.700 que compte SCE, l'entité d'Orange Business concernée par ce plan, indique à l'AFP Vincent Gimeno, administrateur salarié de la CFDT d'Orange.

Les activités cloud, gestion des données ou encore cybersécurité, en croissance, ne sont pas concernées par ces suppressions d'emplois, assure de son côté une source proche de l'entreprise. "Le marché sur lequel évolue Orange Business est en profonde mutation des usages et des technologies avec une baisse importante de la profitabilité de ses activités (télécoms) traditionnelles non compensée à date par ses activités d'intégrateur de services numériques (data, cloud, cybersécurité) malgré une forte croissance", a-t-elle indiqué.

En 2022, la rentabilité d'Orange Business a chuté avec un excédent brut d'exploitation après loyers (Ebitdaal), en baisse de 18,8% par rapport à l'exercice précédent. Orange Business veut proposer une rupture conventionnelle collective, mais cela nécessite d'obtenir un accord majoritaire avec les organisations syndicales. En cas d'échec, l'opérateur devra passer par un plan de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon va licencier 9000 postes supplémentaires
Bourse : le rachat de Credit suisse par UBS va-t-il stopper l’hémorragie ?
Eurazeo : le joli pactole de Virginie Morgon
Taux : la faillite de la Silicon Valley Bank (SVB) va-t-elle inciter la Fed à changer sa politique monétaire ?
Belgique : Orange va racheter VOO et Brutélé mais devra ouvrir son réseau à Telenet