Marchés français ouverture 8 h 32 min
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2151
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 516,00
    +331,77 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 513,93
    +1 271,26 (+523,84 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     

Orange offre un gros rendement des dividendes : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

JP Morgan n’est toujours pas positif sur Orange. Neutre sur le titre, il continue de viser 12,50 euros, ce qui laisse toutefois entrevoir un potentiel d’appréciation théorique de 23%. De son côté, Jefferies a abaissé son objectif de cours sur l'opérateur télécoms de 14 à 13 euros, tout en maintenant sa recommandation d'achat. Alors que les résultats du premier trimestre seront bientôt publiés, ils devraient faire ressortir une certaine stabilité de la marge brute opérationnelle, en raison de l'allègement de la TVA en France et des progrès réalisés dans la branche entreprises en Espagne.

Plus pessimiste, Barclays vise 11,50 euros sur la valeur, avec un avis neutre. De son côté, Credit Suisse a un objectif de 13 euros sur l’action. Tablant sur un recul des investissements, la banque suisse estime que vers 2023, Orange pourrait générer “un equity free cash flow (le flux d’argent disponible pour les actionnaires, NDLR) de 3 milliards d'euros ou plus”. Bon marché en Bourse, Orange se paie moins de 10 fois les profits attendus pour 2021 (et un peu plus de 9 fois ceux estimés pour 2027), pour un rendement des dividendes de 6,7%.

>> A lire aussi : Orange : Stéphane Richard, ou l’art de passer entre les gouttes

Les actions Orange, qui avaient généré un signal encourageant en mars en débordant la moyenne mobile à 50 semaines, repiquent du nez et testent actuellement le support de 10,09-10,15 euros.

>> Notre service - Testez notre comparateur de comptes-titres pour faire baisser vos frais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après Alibaba, la Chine lance un ultimatum à TikTok, Baidu et Tencent
Vaccin Johnson & Johnson : déploiement retardé en Europe et “pause” aux Etats-Unis après des cas de caillots sanguins !
Le bricolage décolle, dopé par le confinement
Un nouveau géant du VTC va débarquer en Bourse
Aéronautique et défense : l’emploi résiste à la crise, malgré le choc