La bourse ferme dans 46 min

Orange: une journée investisseurs très attendue

(CercleFinance.com) - L'ex-France Telecom organisera, le mercredi 4 décembre, une journée de rencontre avec les investisseurs dont l'enjeu pourrait dépasser la 'simple' présentation de perspectives financières à moyen terme. La scission des tours télécoms pourrait être également à l'ordre du jour.

C'est le Financial Times (FT) qui l'affirme : Orange se préparerait à isoler dans une société indépendante son activité de mâts télécoms. Nombre d'opérateurs ont déjà sacrifié à ce genre de scission mais dans le cas d'Orange, l'affaire est de taille. En effet, le groupe possède 59.000 'tours' en Europe - dont 15.000 en France -, en Afrique et au Moyen-Orient. C'est de l'un des tous premiers parcs du Vieux Continent dont il s'agit.

Si la valorisation des opérateurs télécoms est massive (celle d'Orange avoisine les 40 milliards d'euros à la Bourse de Paris), ces actions ne comptent pas parmi les plus dynamiques du secteur actuellement. A la différence des valeurs dédiées exclusivement à la gestion de ces fameux mâts télécoms, comme l'espagnol Cellnex ou l'italien INWIT. Ajoutons au passage qu'INWIT est en train de rapprocher son parc de mâts de celui de Vodafone Italia : très rentable, ce sous-secteur possède donc aussi une dimension spéculative. Et après tout, en France, Iliad, Altice Europe (la maison mère de SFR) et Bouygues Telecom ont cédé des mâts ces dernières années.

Bref et sans surprise, ajoute le quotidien britannique des affaires, Orange entendrait 'capitaliser sur l'intérêt des investisseurs pour les infrastructures télécoms', peut-on lire. Selon Morgan Stanley cité par le FT, les mâts télécoms d'Orange, qui généreraient environ 600 millions d'euros d'EBITDA par an, seraient valorisés de 8 à 10,3 milliards d'euros.

Les analystes de Deutsche Bank vont dans le même sens en indiquant, ce matin, s'attendre à ce qu'à l'occasion de sa journée investisseurs, Orange évoque le sujet. A suivre.

EG

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.