Publicité
La bourse ferme dans 7 h 40 min
  • CAC 40

    7 655,61
    -15,73 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 927,28
    -20,45 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0681
    -0,0025 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    2 372,60
    +3,60 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 346,90
    -1 337,61 (-2,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,67
    -5,65 (-0,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,12
    -0,17 (-0,21 %)
     
  • DAX

    18 208,47
    -45,71 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    8 257,47
    -14,99 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 038,42
    -296,90 (-1,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2640
    -0,0020 (-0,16 %)
     

Un orage de grêle arrache l’avant d’un Airbus A320 : «c’était très fort»

Julien Sarboraria / Capital

Après Boeing, Airbus ? Alors que ces derniers mois, les incidents à bord de Boeing se sont enchaînés, cette fois-ci, c’est un Airbus qui est au cœur d’une affaire en plein vol. Et pour cause, les passagers d’un vol Palma de Majorque (Espagne) Vienne (Autriche) ont eu la peur de leur vie, rapporte L’Indépendant, le 10 juin 2024. Dimanche, 150 personnes avaient embarqué à bord. Pendant la plupart du trajet, rien d’anormal. Mais les conditions climatiques se sont dégradées à mesure qu’ils approchaient de la Ville de la musique.

La météo a empiré à environ 1h30 de la capitale autrichienne. L’Airbus A 320 a dû traverser un orage de grêle. Les intempéries n’avaient alors pas été détectées par les radars embarqués. De gros dégâts ont été causés par cet épisode particulièrement violent. Le pare-brise a été fissuré et une partie du nez de l’appareil a été arrachée. «Nous pouvions sentir la grêle s’abattre sur l’avion, c’était très fort et bien sûr très rocailleux pendant une minute», a témoigné un passager à sa sortie de l’appareil auprès de ABC News. Finalement, les pilotes sont parvenus à faire atterrir l’avion. Aucun blessé n’est à déplorer.

Sur les réseaux sociaux, Australian Airlines s’est réjoui que «l'avion a pu atterrir en toute sécurité à l'aéroport de Vienne-Schwechat» et que «tous les passagers du vol n'ont pas été blessés». La compagnie aérienne fait également savoir que «l'équipe technique d'Austrian Airlines a déjà été chargée de l'évaluation spécifique des dommages de l'avion (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Demande de passeport : démarches, délai et coût
Deux avions Airbus frôlent la catastrophe : les pilotes sont passés près du drame
Face au raz-de-marée RN, cinq syndicats lancent un appel à une grande manif ce week-end
Réforme de l’assurance chômage : Agnès Pannier-Runacher affirme qu’elle n’est pas enterrée
Législatives 2024 : dates, candidatures… tout ce que vous devez savoir avant le 30 juin