Or: l'once piétine toujours sous les 1.700 dollars.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,200,22
CBK.DE13,020,31

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.692,5 dollars (+ 5 dollars par rapport au fixing de la veille au soir), soit le ?fix? le plus élevé de cette jeune année 2013 à ce jour, et 1.268,2 euros (+ 0,1 euro).

Triland Metals, le courtier en métaux londonien de Mitsubishi, rappelle qu'en raison du Martin Luther King's Day qui hier était férié aux Etats-Unis, les volumes échangés à Londres ont été ramenés ?à 25% de leur niveau d'une séance normale?.

La filiale asiatique du fondeur et négociant d'or fin suisse MKS le confirme : ?les marchés de métaux précieux ont été très calmes hier en l'absence des opérateurs américains?.

MKS souligne le nouveau plan d'assouplissement quantitatif annoncé à horizon 2014 par le gouvernement et la Banque du Japon, mais son effet sur le prix de l'once n'est pas probant ce matin.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) spécialiste helvétique ajoute aussi que l'Inde, principale source de demande d'or alors que le pays n'en produit pratiquement pas, a relevé ?avec effet immédiat? de 4 à 6% la taxe à l'importation sur les métaux précieux. ?Cette annonce a eu peu d'effets sur les prix aujourd'hui, mais elle pourrait à long terme entraîner des répercussions sur la demande du premier marché mondial du métal jaune?, indique MKS.

Depuis son record de 84,64 millions d'onces du 20 décembre dernier, on ne peut que constater que l'encours de métal jaune qui constitue la contrepartie des ETF sur or, tel que le mesure Bloomberg, ne cesse de reculer : il était revenu, en date du 18 janvier (dernière indication disponible), à 84,07 millions d'onces (2.615 tonnes).

Aux Etats-Unis cependant, selon les statistiques de l'US Mint, les ventes de pièces d'or, qui avaient atteint des volumes de respectivement 136.500 et 76.000 onces en novembre et décembre 2012, ont déjà atteint 127.000 onces en janvier 2013, ce qui pourrait présager d'un premier mois de l'année plus dynamique que d'habitude.

En effet, sur tout janvier 2011, 133.500 onces avaient été vendues, puis 127.000 en janvier 2012. L'US Mint frappe notamment des pièces d'or connues sous le nom de ?Gold Eagles? d'une once et d'une demi-once notamment.

D'un point de vue technique, les analystes de Commerzbank (Xetra: 803200 - actualité) soulignent ce matin que le corridor situé autour de la moyenne mobile à 55 jours, soit 1.696-1.705 dollars, fait toujours l'objet d'un test. Ce matin sur le marché au comptant, un point haut à 1.695,7 dollars a ainsi été atteint. Mais selon Commerzbank, ce niveau pourrait tenir lieu de ?couvercle? à la tendance actuelle.

MKS Asie se montre également dubitatif : selon le spécialiste, plus l'once restera coincée longtemps à ces niveaux actuels, plus la pression vendeuse risque de devenir forte et de ramener le prix vers 1.670 dollars.

Commerzbank note aussi que parmi les quatre grands métaux précieux, l'or est le moins performant depuis le début de l'année (+ 1,1%), l'argent (+ 5,5%) et le platine (+ 9,4%) faisant nettement mieux.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.