Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 143,17
    +8,41 (+0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -33,80 (-1,43 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 534,05
    -1 135,86 (-1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 335,54
    -24,78 (-1,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,52
    -0,77 (-0,95 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 690,09
    -31,49 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 463,85
    -9,32 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2638
    -0,0022 (-0,18 %)
     

Or : les investissements en pièces et lingots s'effondrent en Allemagne, les taux en cause

Sven Hoppe/picture alliance via Getty Images

L’Allemagne boude l’or. La première économie de la zone euro, traditionnel plus gros investisseur en métal jaune du Vieux Continent, a vu au premier semestre la demande de pièces d'or et de lingotins d'investissement divisée par 4 par rapport à la même période de 2022. En cause, “la hausse des prix de l’or”, dopés il y a quelques mois par l’impact de la crise bancaire en Europe (turbulences sur Credit suisse et Deutsche Bank) et aux Etats-Unis (SVB, etc.), et “la remontée des taux d'intérêt sur les liquidités en banque”, fait valoir Adrian Ash, directeur des recherches chez BullionVault, plateforme d’échange d’or et métaux précieux.

Une amélioration de la rémunération des liquidités en banque favorise en effet des arbitrages défavorables à l’or, placement ne versant pas de revenu. Les taux d'intérêt réels (les taux d’intérêt après déduction de l'inflation, c’est-à-dire de la hausse des prix à la consommation) sont passés en moyenne d'un niveau record de -8,1% en octobre dernier à -5,7% en juin pour les comptes bancaires des ménages à accès immédiat. Et pour les comptes de dépôt d'une durée maximale de 12 mois, les taux réels sont passés de -7,1% à -3,4% par an - le taux le moins négatif depuis deux ans - selon les données de la banque centrale allemande, la Bundesbank.

Ces évolutions expliquent en grande partie le véritable effondrement observé sur les investissements en or en Allemagne, qui pointe traditionnellement au troisième rang mondial en la matière, derrière la Chine et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite