La bourse ferme dans 7 h 41 min

Or et actions de mines d’or : “la patience des investisseurs sera très bientôt récompensée”

Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

La théorie des trois pics que nous mentionnions dès le mois de juin 2022 (taux - inflation - dollar) a trouvé un écho favorable le 27 juillet 2022. Lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion du Federal Open Market Committee, le président de la Réserve fédérale (Fed) déclarait que le niveau actuel des taux fédéraux (2,25% à 2,5%) était proche de la “neutralité”. Jerome Powell minimisait la probabilité d’une forte hausse des taux à venir en précisant qu’il “deviendra probablement approprié de ralentir le rythme des hausses”.

Un mois plus tard, le 26 août au symposium économique de Jackson Hole le même homme déclarait que “le rétablissement de la stabilité des prix nécessitera probablement le maintien d'une politique restrictive pendant un certain temps" et de rajouter que “l’histoire mettait fortement en garde contre un assouplissement prématuré de la politique monétaire". Ce discours plus politique qu’économique a omis de rappeler qu’une inversion de la courbe des taux (actuelle), une décélération des pressions inflationnistes (amorcée depuis cinq mois) et une économie qui ralentit (deux trimestres de croissance négative) se traduit inexorablement par une baisse des taux.

Ces derniers, en passe d’atteindre des niveaux restrictifs dès le mois de septembre, associés à l’impact décalé de la hausse des taux sur l’économie devraient valider ce scénario et l’or et les mines d’or en profiteront. Oui l’environnement dans lequel nous évoluons est miné d’incertitudes et “travailler (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La compagnie WestJet dévoile l'étonnante nouvelle collection d’uniformes pour son personnel
CAC 40 : la Bourse en hausse, l'euro retrouve des couleurs, le Nasdaq bondit
Inflation, taux… “la BCE est désespérément en quête de crédibilité”
Bourse : CAC 40, TotalEnergies, Axa, Bitcoin, or… au programme de Momentum cette semaine
Taux d'intérêt : Fed, banque du Canada... “la BCE rejoint le club des banques centrales qui frappent fort”