Or: les 1.700 dollars restent difficiles à reprendre.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13
CBK.DE13,030,20

(CercleFinance.com) - Le (Paris: FR0000072399 - actualité) prix de l'or s'autorisait une petite reprise ce mardi midi, sans toutefois parvenir à reprendre pied au-dessus des 1.700 dollars, perdus de vue à Londres depuis le 13 décembre. Au terme du premier fixing de ce mardi à Londres, l'once d'or cotait 1.699,5 dollars (+ 3,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.289,3 euros (+ 2,2 euros).

?Après avoir atteint les 1.686 dollars l'once hier matin, la reprise à la hausse du métal jaune s'est accentuée suite à la publication surprise du taux d'inflation au Royaume-Uni à 2,6% contre 2,7% attendu. Cette baisse du taux d'inflation au Royaume-Uni vient confirmer le recul généralisé de l'inflation et ouvre la voie à des politiques monétaires plus expansionnistes?, estiment les courtiers de Saxo Banque.

Les courtiers londoniens de Triland Metals ajoutent que les volumes d'échange sont faibles au comptant. Mais attention, cet état de fait pourrait accélérer une tendance, si d'aventure cette dernière venait à se dessiner.

'L'once continue de se traiter au-dessous du niveau psychologique important des 1.700 dollars, et il ne parvient pas, une fois de plus, à profiter de l'affaiblissement que connaît le dollar sur le marché des changes, ni d'ailleurs des investissements dans les ETF', note-t-on chez Commerzbank (Xetra: 803200 - actualité) .

En effet, l'euro s'est repris de 4,8% face au billet vert ces six derniers mois, et de près de 3% sur les trente derniers jours. En outre, selon l'indice Bloomberg compilant la masse de lingots constituant la contrepartie des ETF aurifères, un nouveau record absolu a été atteint hier en la matière à 84,58 millions d'onces (2.630,7 tonnes). Mais le prix du métal n'en profite guère.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent l'indécision des investisseurs aurifères et une rupture des corrélations habituelles, notamment avec les changes, mais aussi avec les actions ces derniers temps. En attendant, la tendance baissière de court terme se maintient. Les prochains supports à surveiller sont identifiés à 1.673 puis 1.658 dollars. Si ce dernier niveau était emporté, la voie des 1.600 dollars serait ouverte. Dans le sens de la hausse, résistance à 1.723.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.