Publicité
La bourse ferme dans 7 min
  • CAC 40

    7 973,05
    +38,02 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 978,46
    +15,26 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    38 055,10
    -386,44 (-1,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    2 366,20
    +2,10 (+0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 014,00
    +625,70 (+1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 429,50
    -26,37 (-1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,99
    -0,24 (-0,30 %)
     
  • DAX

    18 494,28
    +20,99 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    8 229,56
    +46,49 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    16 805,31
    -115,27 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    5 241,69
    -25,26 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2742
    +0,0039 (+0,30 %)
     

"Ils sont optimistes": le peuple néo-zélandais croit en ses All Blacks face à la France

"Ils sont optimistes": le peuple néo-zélandais croit en ses All Blacks face à la France

Depuis leur arrivée en France, comment sentez-vous l'équipe des All Blacks ?

Ils ont l'air bien jusqu'à présent. Même si on a appris aujourd'hui la blessure de Jordie Barrett au genou gauche. Une nouvelle loin d'être idéale surtout s'il doit être déclarer forfait car il a été l'un des meilleurs cette année. Il est la véritable pièce maîtresse du milieu de terrain des All Blacks avec Rieko Ioane. Il y a de bons remplaçants à ce poste si besoin comme David Havili. A voir comment Jordie Barrett se remet et en espérant qu'il soit disponible pour ce premier match. Sinon, dans l'ensemble l'équipe s'est bien remise au travail après cette défaite en Angleterre contre les Springboks. On espère bien sûr une meilleure performance de leur part vendredi.

>>> Les dernières infos sur la Coupe du monde de rugby

En Nouvelle-Zélande, comment la population appréhende ce match contre l'équipe de France ?

Ils sont optimistes. Ils savent que ce match contre la France sera serré. Même si la France a été plus constante ces dernières années et que l'équipe a vraiment grandi. Les tricolores connaissent leur identité, savent comment ils devront jouer contre nous. Et on l'a vu en 2021, quand nous les avons joués au Stade de France. Nous n'avions pas beaucoup de réponses à leur apporter. Romain Ntamack était un élément majeur de cette équipe. Alors là, il ne sera pas là, ce qui est un coup dur. Mais il y a beaucoup d'enthousiasme pour cette rencontre. Un résultat qui sera sûrement très serré entre deux bonnes équipes. Il y aura un peu de nervosité, un peu d'optimisme aussi probablement. Ca reste quand même deux très bonnes équipes, très fortes, qui s'affrontent en match d'ouverture de la Coupe du monde.

PUBLICITÉ

Peuvent-ils battre les Français ?

Ils peuvent totalement battre les Français. Mais ça restera serré. Après, si les All Blacks jouent comme contre les Sud-Africains (défaite 35-7) à Twickenham, ils seront complètement dépassés. Ils ne pourront pas se permettre d'être aussi mauvais. Ils doivent être plus disciplinés sur leurs coups de pied arrêtés, ce qu'ils ont réussi à faire cette saison en plus. Et ils vont aussi devoir faire face au public. Des milliers de fans vont hurler pour supporter les Français. Ce ne sera pas un moment de plaisir pour les All Blacks. Mais ils restent une superbe équipe, prête pour les battre.

Pensez-vous que leur dernière défaite face aux Sud-Africains aura installé des doutes ou au contraire va les transcender ?

Les défaites sont intéressantes mais ça dépend comment vous les utilisez. Ils ont dû revenir sur ce match pour voir ce qui a marché et ce qui n'a pas fonctionné. On espère qu'ils l'utilisent comme une expérience d'apprentissage. Sur ce match ils ont fait trop de fautes, ils n'étaient pas disciplinés, ç'a été un problème. Depuis, ils ont plusieurs jours d'entraînement. Et j'espère qu'ils auront réglé ces problèmes.

Les All Blacks vont commencer cette Coupe du monde sans être les grands favoris, est-ce quelque chose de difficile à gérer ?

Lors d'un mondial, les favoris ne gagnent pas forcément. En 2019, ils étaient favoris et pourtant ils ne sont pas allés au bout. Pareil en 2007, ils ont été battus en quart de finale par les Français. Ce n'est donc pas rare que les favoris ne s'imposent pas. En attendant je pense que ça sera la Coupe du monde la plus serrée que nous ayons jamais vu. Vous avez la France, l'Irlande, l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, et je pense que l'une de ces nations sera championne du monde. Mais pour nous en tout cas, je pense que c'est plutôt bien de passer sous les radars.

Et au contraire, pensez-vous que la pression sera forcément sur les épaules des Bleus ?

La France se lance dans cette aventure avec une énorme attente. Ils ont toute une nation derrière eux qui pensent que leur équipe peut gagner cette Coupe du Monde. Et avoir toute cette attente peut jouer des tours. Comment gérer la pression ? Comment gérer tous les encouragements dans le stade ? Parce que tout le monde attend d'eux qu'ils battent les All Blacks. Ce sera intéressant de voir comment ils vont réagir à tout ça. Je pense qu'ils sont assez bons pour gagner ce Mondial.

Article original publié sur RMC Sport