La bourse ferme dans 47 min
  • CAC 40

    7 088,98
    +10,71 (+0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 167,51
    +2,89 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    32 442,40
    +10,32 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    +0,0033 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 966,10
    +12,30 (+0,63 %)
     
  • Bitcoin EUR

    24 849,64
    -419,67 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    589,78
    +347,10 (+143,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,13
    +0,32 (+0,44 %)
     
  • DAX

    15 142,11
    +14,43 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 485,83
    +14,06 (+0,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 665,73
    -103,10 (-0,88 %)
     
  • S&P 500

    3 962,71
    -14,82 (-0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    27 518,25
    +41,38 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    19 784,65
    +216,96 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2327
    +0,0046 (+0,37 %)
     

OpenAI lance une nouvelle version de ChatGPT, encore plus performante

Bloomberg / Getty Images

OpenAI, à l'origine du phénomène ChatGPT, a lancé, mardi 14 mars, GPT-4, une nouvelle version de la technologie d'intelligence artificielle générative qui opère le célèbre chatbot et constitue un pas de plus vers des programmes informatiques aussi "intelligents" que les humains. Microsoft, qui a investi des milliards de dollars dans la start-up, a annoncé dans la foulée avoir intégré GPT-4 à Bing, son moteur de recherche déjà doté de fonctionnalités de ChatGPT depuis un mois.

"GPT-4 est un grand modèle multimédia, moins doué que les humains dans de nombreux scénarios de la vie réelle, mais aussi performant que les humains dans de nombreux contextes professionnels et académiques", a indiqué OpenAI dans un communiqué. "Par exemple, il réussit l'examen pour devenir avocat avec un score aussi bon que les meilleurs 10%. La version précédente, GPT 3.5, était au niveau des 10% les moins bons", a-t-elle précisé.

ChatGPT suscite beaucoup d'enthousiasme, mais aussi de polémiques, depuis qu'il est en accès libre et utilisé par des millions de personnes dans le monde pour écrire des dissertations, des lignes de code, des publicités ou encore simplement pour tester ses capacités. OpenAI s'est ainsi imposé comme le leader de l'intelligence artificielle (IA) générative avec ses programmes produisant des textes ou, comme DALL-E, des images. Son patron, Sam Altman, a récemment expliqué travailler désormais vers l'intelligence artificielle dite "générale", c'est-à-dire des programmes dotés de capacités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dieselgate : la demande de Volkswagen d'annuler les poursuites est rejetée par la justice française
SVB : le patron de la banque créée avec les actifs appelle les clients à revenir
L’inflation pire que prévu, les prix des aliments s’envolent, coup de frein sur le gaz
Bolloré lance une OPA simplifiée sur 10% de ses actions avec une prime de 12%
Boeing remporte en Arabie saoudite la 5ème plus grosse commande de son histoire