La bourse ferme dans 4 h 52 min
  • CAC 40

    6 254,25
    +43,70 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 005,82
    +29,41 (+0,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,2057
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 788,30
    -4,80 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    45 025,57
    -1 421,12 (-3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 257,69
    -5,27 (-0,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,08
    -0,27 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 273,10
    +77,13 (+0,51 %)
     
  • FTSE 100

    6 902,70
    +7,41 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3915
    -0,0017 (-0,12 %)
     

Open 13 de Provence - Jean-François Caujolle, directeur du 2e tournoi disputé en France : "l'objectif, c'était que l'événement ait lieu"

Charlotte Diry
·1 min de lecture

Le tournoi a été reporté de 3 semaines. Comment avez-vous réussi à l’organiser, malgré la situation sanitaire ?
Jean-François Caujolle
: "Le tournoi a en effet été repoussé de trois semaines. C’était suite à une modification dans le calendrier avec l’Open d’Australie qui a glissé de trois semaines. C’est pour cela que tous les tournois qui ont suivi ont été reculés. Le calendrier en lui même, il restait identique. Seules les dates ont changé. Pour l'organiser, on savait depuis l’évolution de la situation sanitaire en septembre, qu’on allait être sur du huis clos ou on le prévoyait. Ce scénario là, on le travaillait depuis cette époque. La seule chose qui aurait pu nous empêcher d’organiser l’Open 13, aurait été une fermeture administrative ou préfectorale. Le huis clos c’était quelque chose qu’on avait prévu de faire, quoi qu’il en coûte. L’objectif, c’était que l’événement ait lieu."

Est-ce que cette année a été plus difficile pour réunir le budget ?
J.F.C
: "Oui les budgets sont diminués de moitié, mais les dépenses aussi. Puisque d’une part, les joueurs ont accepté que dans tous les tournois, il y ait une diminution de moitié de leurs gains. Ensuite, on a généralement 50 000 personnes à gérer...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi