Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 740,29
    +626,03 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,39
    +54,50 (+4,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Opel veut lancer une voiture électrique à 25.000 euros à horizon 2026

Opel / Stellantis

Après Citroën, Volkswagen et Dacia, c’est au tour d’Opel de se positionner sur le marché de la voiture électrique à 25.000 euros. Le patron de l’entreprise allemande, Florian Huettl, a évoqué la commercialisation d’un modèle dans cette gamme de prix, à l’occasion du salon IAA Mobility 2023 de Munich (Allemagne). Seule marque allemande au sein du groupe Stellantis, Opel veut se différencier en jouant le premier de cordée dans la transition électrique : dès 2028 en Europe, l’enseigne ne veut plus vendre que des voitures 100 % électriques.

“L’un des défis les plus importants pour nous est de rendre la mobilité électrique accessible. Aujourd’hui, une Corsa électrique se situe au-delà de 30.000 euros parce qu’avec une plateforme multi-énergies, nous nous heurtons à certaines limites sur les réductions de coûts. Avec des plateformes purement électriques, nous serons capables de proposer un véhicule du segment B autour de 25.000 euros”, a assuré Florian Huettl.

>> Ne ratez rien de l’actualité de l’automobile en vous abonnant à notre newsletter auto

Citroën, marque française de Stellantis, prépare activement le lancement d’une C3 électrique à moins de 25.000 euros début 2024. Également au sein de Stellantis, Fiat prépare une Panda sur le même créneau pour juillet 2024. Et tout comme ses deux cousins, Opel compte bien profiter des nouvelles plateformes du groupe entièrement dédiées aux véhicules électriques.

Le futur véhicule Opel à 25.000 euros (avant déduction du bonus écologique) pourrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite