Marchés français ouverture 23 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2095
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,47
    +467,26 (+1,61 %)
     
  • BTC-EUR

    38 139,30
    +727,23 (+1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    920,63
    -12,51 (-1,34 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Opération Zemmour pour flinguer Marine Le Pen

·2 min de lecture

EDITO - Le polémiste d’extrême-droite Eric Zemmour a lui aussi des velléités présidentielles, selon l'Express. Assurément un mauvais coup porté à Marine Le Pen.

Pour la plupart des observateurs s’arc-boutant aux vagues successives de sondages, il semblait acquis que , en dépit de ses faiblesses personnelles chroniques, se . Et pour cause: selon des études à répétition, la cheffe du Rassemblement national dispose d’un bloc quasi inaltérable de 25%. Restait alors une place, et une seule, disponible en "finale", disputée entre Emmanuel Macron s’il se représente, Jean-Luc Mélenchon, le lider maximo de la France Insoumise officiellement déclaré, un candidat soutenu par Les Républicains- Xavier Bertrand par exemple-, le vainqueur de la primaire écolo- Yannick Jadot ou le maire de Grenoble Éric Piolle- et un éventuel postulant se revendiquant de la social-démocratie, . L’échiquier semblait donc parfaitement disposé...

Mais voilà que nos confrères ont récemment révélé dans une longue enquête que le polémiste d’extrême-droite a lui aussi des velléités présidentielles et que, par exemple, il disposera bientôt d’une plate-forme numérique jesignepour-Zemmour.fr. Un premier signe. L’hebdomadaire Valeurs Actuelles, désormais fort influent à droite, a aussitôt proclamé en couverture et sur une dizaine de pages sa flamme pro-Zemmour- ce qui n’est guère nouveau. Plus surprenant, dans son éditorial du Point, notre ami Franz-Olivier Giesbert, quoique dubitatif sur cette entrée en politique électorale, a tressé des lauriers à Zemmour: "Quand on saura faire abstraction de ses propos de bistrot ou provocations absurdes, on se souviendra qu’il a réactivé une nouvelle forme de patriotisme, contre la haine de soi qui ravage la Fance." L’opération Zemmour est lancée.

Candidat de substitution

Est-ce pour autant une déflagration politique? Pas encore.

Un mauvais coup porté à Marine Le Pen? À l’évidence.

Depuis quelques années déjà, il existait à l’extrême-droite un trio de forte influence idéologique formé d’Eric Zemmour, du politologue Patrick Buisson et de Philippe de Villiers, l’homme du Puy-du-Fou. Même si leurs liens se sont récemment distendu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi