Marchés français ouverture 1 h
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,02 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,2180
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    30 057,56
    +609,71 (+2,07 %)
     
  • BTC-EUR

    27 470,97
    -18,76 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    678,88
    +1,98 (+0,29 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     

Son opérateur lui coupe Internet… car il abusait de son forfait illimité

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
C’est l’équivalent de 2 400 heures de musique ou de 100 heures de vidéo consommées sur son téléphone en un mois. (illustration)

Un étudiant en Allemagne a vu son forfait téléphonique suisse suspendu, après avoir consommé l'équivalent de 100 heures de vidéo en un mois, raconte « 20 Minutes ».

Un jeune homme étudiant en Allemagne a vu son forfait téléphonique suisse suspendu après avoir consommé l'équivalent de 100 heures de vidéo en un mois. Son forfait était illimité, mais son opérateur a décidé que sa consommation Internet était trop importante. Cet étudiant suisse de 25 ans a consommé 211 gigaoctets de données en 18 jours, raconte la version suisse de 20 Minutes. C'est l'équivalent de 2 400 heures de musique ou de 100 heures de vidéo consommées sur son téléphone en un mois.

Une consommation que son opérateur, Salt Mobile, a considérée comme déraisonnée. En conséquence, l'entreprise suisse a coupé sa connexion Internet. Le jeune homme est aussi pointé du doigt par son opérateur pour avoir abusé du « roaming », une pratique consistant à utiliser un réseau mobile étranger : en l'occurrence le réseau mobile allemand, étant donné qu'il vit en Allemagne.

« Nos contrats sont clairs à ce propos. Les clients illimités doivent respecter une utilisation normale du service, en particulier en roaming », a précisé Viola Lebel, la porte-parole de Salt Mobile. « Si nous n'agissons pas, nous devrons augmenter les prix pour tous les clients, ce que nous voulons bien sûr éviter », a-t-elle ajouté.

Lire aussi La 5G en France, c'est parti

L'étudiant « stupéfié » par cette décision

La justification n'a cependant pas convaincu le jeune homme. L'étudiant, qui ne possède pas de connexion Internet en dehors de son forfait mobile, s'est dit « stupéfié ». « J'ai souscrit l [...]

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :