Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 446,59
    +860,63 (+1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 369,64
    -4,20 (-0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Oncodesign Precision Medicine (OPM) obtient un financement public de 5,6 M€ pour son programme DEMOCRITE dédié au développement clinique d’OPM-101

Projet DEMOCRITE : Démontrer l'efficacité d’OPM-101 en Ciblant RIPK2 dans les maladies Inflammatoires de l'inTEstin

DIJON, France, April 17, 2024--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

Oncodesign Precision Medicine (OPM) (ISIN : FR001400CM63 ; Mnémonique : ALOPM), entreprise biopharmaceutique spécialisée en médecine de précision pour le traitement des cancers résistants et métastatiques, annonce aujourd’hui avoir reçu la notification d’attribution d’une aide financière correspondant à l’appel à projets « i-Démo n°2 » du plan France 2030. Celui-ci a pour objectif le développement d’entreprises industrielles et de services sur les marchés porteurs, créateurs de valeur et de compétitivité pour notre économie et contribuant aux transitions énergétique, écologique et numérique.

PUBLICITÉ

Le gouvernement a attribué au programme DEMOCRITE un financement de 5,6 M€ pour un coût total du projet de 12,5 M€. Le financement se fera sous forme de subvention (1,7 M€) et d’Avances Remboursables (3,9 M€) pour une durée de projet de 43 mois.

OPM-101, issue de la plateforme Nanocyclix® en est actuellement à l’administration chez le dernier volontaire sain de sa phase I, et est un des actifs les plus avancés d’OPM.
Le projet DEMOCRITE répondant à l’appel à projet I-Démo n°2 de bpifrance a pour objectif de démontrer l'efficacité d’OPM-101 en ciblant RIPK2 dans les Maladies Inflammatoires de l'Intestin. Plus précisément, ce projet vise à financer la fin de la phase 1 ainsi que la phase 2a de notre molécule OPM-101 pour le traitement des Colites Ulcéreuses Immuno-Induites (CUII).

Les CUII sont :

  • Un effet indésirable immunologique intrinsèquement lié au mécanisme d’action des inhibiteurs de point de contrôle immunitaire (IPCI) représentés par les anti-CTLA4 & les anti-PD(L)1,

  • Un effet parmi les plus fréquents et les plus sévères sous IPCI, (particulièrement sous anti-CTLA4 (40% tous grades) et associations d’anti-CTLA4 & anti-PD1 (>30% tous grades))

Par ailleurs, il existe de fortes similarités entre la RectoColite Hémorragique (RCH) et la CUII. L'objectif principal du projet DEMOCRITE pour OPM est d’obtenir une preuve de concept de l’efficacité d’OPM-101 chez des patients atteints de CUII afin d’aboutir à un accord commercial avec un partenaire pharmaceutique tout en poursuivant le développement d’OPM-101 pour le traitement de la RCH.

OPM-101 est une des trois molécules issues de notre technologie Nanocyclix® d’inhibiteurs de kinases ayant été administrée chez l’homme. Plusieurs autres molécules sont en cours d’optimisation, aussi bien pour des kinases connues que pour des kinases inexplorées ; elles deviendront demain des thérapies ciblées en médecine de précision. Le succès du projet DEMOCRITE permettra ainsi à OPM de financer, développer et ancrer en France une filière de médecine de précision en positionnant OPM comme un leader dans le développement des inhibiteurs de kinases.
Les kinases jouent un rôle clé dans la régulation de la plupart des fonctions cellulaires, telles que la prolifération, la progression du cycle cellulaire, le métabolisme, la survie ou l’apoptose, la réparation de l’ADN endommagé, la motilité, la réponse au micro-environnement. Le ciblage des kinases représente ainsi une opportunité majeure dans plus de 400 maladies.

Philippe GENNE, Cofondateur et Président Directeur Général d’Oncodesign Precision Medicine, déclare : « Cette aide de 5,6 millions d’euros est particulièrement importante pour l’entreprise : la réussite du développement d’OPM-101 est clé pour notre croissance. Elle arrive à un moment où, à l’instar des biotechs nationales et internationales, les financements sont plus difficiles à décrocher auprès d’investisseurs notamment en bourse. Ce projet s’aligne parfaitement dans notre stratégie et devrait permettre à OPM-101 d’effectuer sa phase 2a chez les patients atteints de CUII dans les meilleures conditions et sans perdre de temps. Ce soutien de l’état qui s’inscrit dans le cadre de France 2030 est le fruit d’une expertise en profondeur du dossier, elle apporte une confirmation supplémentaire de l’intérêt suscité par ce candidat médicament porteur d’une innovation de rupture dans le cadre du traitement des patients atteint de colites sévères. Nous sommes particulièrement fiers et reconnaissants pour ce soutien national qui s’ajoute aux autres succès récents concernant les projets COMETE et ANIMUS, c’est la preuve que notre pays se donne les moyens de disposer d’une industrie de santé forte pour demain ».

Jan HOFLACK, Cofondateur et Directeur Scientifique d’Oncodesign Precision Medicine, ajoute : « OPM-101, molécule inhibitrice de RIPK2 issue de notre technologie de pointe Nanocyclix®, poursuit sa route vers une preuve d’efficacité chez le patient après sa Phase 1 qui a démontré des propriétés très intéressantes sur la pharmacocinétique, le profil de sécurité et la pharmacodynamie chez les volontaires sains. Notre produit se positionne sur des marchés majeurs et a le potentiel d’apporter des bénéfices réels pour des patients souffrants de multiples types de colite. Ce potentiel a bien été compris par les experts de l’État dans le cadre de France 2030. OPM-101 peut effectivement devenir une molécule aussi bien « First-in-Class » que « Best- in-Class » et il était donc essentiel pour nous de ne pas perdre de temps. Nos inhibiteurs de RIPK2 ont d’ailleurs le potentiel de devenir une vraie franchise, avec des résultats prometteurs obtenus en immuno-oncologie avec notre série de molécules.»

À propos de France 2030

Présenté le 12 octobre 2021 par le Président de la République, France 2030 :

  • Traduit une double ambition : transformer durablement des secteurs clefs de notre économie (énergie, automobile, santé, aéronautique ou encore espace) par l’innovation technologique et industrielle, et positionner la France non pas seulement en acteur, mais bien en leader du monde de demain. De la recherche fondamentale, à l’émergence d’une idée jusqu’à la production d’un produit ou service nouveau, France 2030 soutient tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation.

  • Est inédit par son ampleur : 54 Md€ seront investis pour que nos entreprises, nos universités, nos organismes de recherche, réussissent pleinement leurs transitions dans ces filières stratégiques. L’enjeu : leur permettre de répondre de manière compétitive aux enjeux écologiques et d’attractivité du monde qui vient, et faire émerger les futurs champions de nos filières d’excellence pour ainsi renforcer la souveraineté et l’indépendance française dans des secteurs clés. 50 % des dépenses seront en ce sens consacrées à la décarbonation de l’économie, et 50% fléchées au profit d’acteurs émergents, porteurs d’innovation sans impact défavorable sur l’environnement (au sens du principe Do No Significant Harm).

  • Sera mis en œuvre collectivement : le plan est pensé et déployé en concertation avec les acteurs économiques, académiques, locaux et européens qui ont contribué à en déterminer les orientations stratégiques comme les actions phares. Les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier via des procédures ouvertes, exigeantes et sélectives pour bénéficier de l’accompagnement de l’État.

  • Est piloté par le Secrétariat général pour l’investissement pour le compte de la Première ministre et mis en œuvre par l’Agence de la transition écologique (ADEME), l’Agence nationale de la recherche (ANR), Bpifrance et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Plus d’informations sur : france2030.gouv.fr

À propos d’Oncodesign Precision Medicine (OPM)

Oncodesign Precision Medicine (OPM), créée en 2022, est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en médecine de précision dédiée à la découverte de traitements des cancers résistants et métastatiques.

OPM a actuellement deux inhibiteurs de kinases en phase clinique : OPM-101, destiné au traitement des maladies immuno-inflammatoires chroniques digestives, a démontré qu’il disposait d’une marge thérapeutique importante et d’une absence de toxicité lors de sa phase I volontaires sains, le démarrage de la phase II est prévu fin 2024 chez le patient cancéreux atteint de colite sévère induite par le traitement aux immuno check point inhibiteurs (CUII). OPM-201, licencié à Servier et destiné au traitement de la maladie de Parkinson, termine cette année sa phase I volontaires sains avec le démarrage de Phase II prévu en 2025. Enfin, un troisième inhibiteur de kinase, OPM-102, visant l’oncologie est en phase de développement préclinique.

Ces trois molécules proviennent de la plateforme technologique Nanocyclix®, qui permet de concevoir et sélectionner de petites molécules macrocycliques inhibiteurs de kinase, très efficaces et sélectives. Nous avons aujourd’hui 12 000 molécules dans notre bibliothèque et allons utiliser l’IA pour accélérer la découverte de candidats médicaments tout en réduisant le coût de cette phase.

Les deux autres plateformes technologiques d’OPM sont :

  1. OncoSNIPER, pour la sélection de cibles thérapeutiques à l’aide de l’intelligence artificielle, sur laquelle nous avons un partenariat avec Servier pour la recherche de cibles dans le cancer du Pancréas,

  2. PROMETHE® pour la conception et sélection de molécules biologiques radiomarquées pour la radiothérapie systémique, sur laquelle nous sommes en discussion de partenariats avec des industriels de la vectorisation.

OPM, cofondée par Philippe Genne, Jan Hoflack et Karine Lignel, est basée à Dijon, au cœur du pôle universitaire et hospitalier et compte 22 collaborateurs.

Plus d’informations : oncodesign.com

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240417928200/fr/

Contacts

OPM
Karine Lignel
Directrice Générale Déléguée
Tél. : +33 (0)310 451 820
investisseurs@oncodesign.com

NewCap
Relations Investisseurs
Mathilde Bohin / Alban Dufumier
Tél. : +33 (0)1 44 71 94 95
oncodesign@newcap.eu

NewCap
Relations Médias
Arthur Rouillé
Tél. : +33 (0)1 44 71 00 15
oncodesign@newcap.eu