La bourse ferme dans 2 h 56 min
  • CAC 40

    5 798,48
    +0,50 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 702,19
    -3,80 (-0,10 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2228
    +0,0060 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    -15,80 (-0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    42 114,89
    -6,85 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 027,75
    +33,09 (+3,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,13
    -0,09 (-0,14 %)
     
  • DAX

    13 946,54
    -29,46 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 676,80
    +17,83 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 074,17
    +355,93 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4138
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Oncodesign maintient ses revenus et produits d’exploitation à 38 M€ en 2020 et anticipe un résultat d’exploitation positif pour la deuxième année consécutive, dans le contexte de la crise sanitaire mondiale

·14 min de lecture
  • Maintien des revenus et produits d’exploitation à 38,3 M€ (-3%)

  • Chiffre d’affaires 2020 du Groupe à 25,5 M€ en légère baisse (- 5%), après une année 2019 de croissance exceptionnelle de +34%

  • Contribution au Chiffre d’affaires Groupe de la BU Service stable à 21,1 M€ offrant de bonnes perspectives pour 2021 avec un carnet de commandes en forte hausse (+36%)

  • Chiffre d’affaires récurrent de la BU Biotech à 3,4 M€ en hausse de 20%, plus 1 M€ de milestone encaissé en 2020

  • Solide position de trésorerie à 28,8 M€ intégrant 15,9 M€ de financement PGE

  • Finalisation de la structuration du Groupe en trois Business Units

Regulatory News:

ONCODESIGN (Paris:ALONC) (ALONC – FR0011766229), groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce le maintien de ses revenus d’exploitation 2020 à 38,3 millions d’euros et anticipe un résultat d’exploitation positif pour la deuxième année consécutive, malgré la crise sanitaire et économique mondiale.

Philippe Genne, Président-Directeur Général d’Oncodesign, déclare : « L’année 2020 a mis en lumière la place centrale de la santé et la nécessité d’investir dans ce secteur sur de nouvelles technologies thérapeutiques. La recherche pharmaceutique mondiale s’est mobilisée avec succès pour relever le pari très difficile de délivrer des solutions thérapeutiques efficaces contre le virus de la COVID-19 en un an. La santé a pris le pas sur l’économie et avec ce pari tenu, l’industrie pharmaceutique est de nouveau en phase avec sa mission première. Dans ce contexte international de focalisation extrême et persistant, Oncodesign a fait preuve de résilience et d’ingéniosité pour tenir son cap, comme le démontre le maintien de nos revenus d’exploitation à 38,3 millions d’euros (-3%), suite à l’année 2019 exceptionnelle. Notre chiffre d’affaires Groupe s’établit à 25,5 millions d’euros (-5%), toujours porté par l’activité de Service dont la contribution s’élève à 21,1 millions d’euros, avec en parallèle un niveau élevé d’investissements sur nos projets phares RIPK2 et MNK1,2.

Oncodesign a su se positionner rapidement et déployer une offre de service COVID-19 en quelques mois seulement pour répondre aux besoins de ses clients, ce qui nous a permis de signer un peu plus de 3 millions d’euros de commandes avec cette offre nouvelle, et de réaliser 1,5 millions d’euros de chiffre d’affaires sur la fin d’année. Cela compense en partie le ralentissement général observé dans nos autres aires thérapeutiques de référence et surtout l’allongement du temps des prises de décision nous pénalisant pour les activités de Service et de Biotech.

Nous nous félicitons également des progrès de notre programme LRRK2 pour lequel nous avions atteint un nouveau jalon en début d’année, et qui se poursuivra encore en 2021. Ainsi, les laboratoires Servier ont confirmé leur intérêt pour le programme et prévoient la poursuite de la collaboration avec nos équipes lors des mois à venir. Enfin, nous constatons toujours plus d’intérêt de la part de plusieurs industriels pour notre candidat médicament ODS-101 au fil des résultats des phases de développement actuellement en cours, l’IND restant programmée pour mi 2021.

La crise sanitaire liée à la COVID-19 a ralenti l’atteinte de nos objectifs de croissance fixés pour 2020, toutefois tout est en place pour que nous soyons au rendez-vous de nos objectifs en 2023. Plus que jamais, je remercie nos équipes pour leur implication, leur ténacité, leur créativité et leur capacité à s’adapter et à progresser plus en avant, ainsi que la confiance et l’engagement de nos actionnaires. »

Arnaud Lafforgue, Directeur Financier d’Oncodesign, ajoute : « Dans le contexte de l’année 2020, nous sommes parvenus à maintenir notre chiffre d’affaires tout en préservant notre rentabilité. Ces résultats nous confortent dans la capacité d’Oncodesign à atteindre tous ses objectifs : développer le chiffre d’affaires de Service à 50 millions d’euros à l’horizon 2023 avec un EBITDA de 15% à 20%, amener 3 candidats en phase clinique et développer le chiffre d’affaires de la BU Intelligence Artificielle. De plus, notre niveau record de trésorerie à 28,8 millions d’euros (dont 15,9 millions d’euros de PGE) nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité. »

Oncodesign Groupe - Chiffres clés

en millions d'euros
Données consolidées non auditées

2020

2019

Évolution
19/20

Chiffre d'Affaires Externe BU Service

21,13

21,08

+ 0,2%

Chiffre d'Affaires BU Biotech

4,40

5,84

- 25%

dont Chiffre d'Affaires BU Biotech récurrent

3,40

2,84

+ 20%

dont Chiffre d'Affaires BU Biotech Up-Front/Milestone

1,00

3,00

- 67%

Chiffre d'Affaires total

25,53

26,92

- 5%

Autres revenus et produits d'exploitation (1)

12,79

12,60

+ 2%

Total revenus et produits d'exploitation

38,32

39,52

- 3%

Position de trésorerie disponible (au 31 décembre)

28,80

10,51

+ 174%

(1) incluant la subvention perçue de GSK, chaque année en Janvier au titre de l'année N-1. Le dernier versement de la subvention GSK est intervenu en janvier 2020.

Le chiffre d’affaires 2020 du Groupe s’élève à 25,5 M€ démontrant la bonne résistance du modèle économique d’Oncodesign, qui limite son recul à 5% après une année 2019 de croissance exceptionnelle à hauteur de +34%.

Chiffre d’affaires Externe de la BU Service 2020 à 21,1 M€, stable par rapport à 2019

Oncodesign BU Service - Décomposition du Chiffre d'Affaires

en millions d’Euros
Données consolidées non auditées

2020

Évolution
S1 / S2

2019

Évolution
S1 / S2

Évolution
19/20

S1

S2

Total

S1

S2

Total

Chiffre d'Affaires Externe

9,03

12,10

21,13

+ 34%

10,10

10,98

21,08

+ 9%

=

Chiffre d'Affaires Interne (1)

4,97

3,13

8,10

- 37%

3,66

3,66

7,32

=

+ 11%

Total Chiffre d'Affaires

14,00

15,23

29,23

+ 9%

13,76

14,64

28,40

+ 6%

+ 3%

(1) Le CA interne est annulé dans la présentation des comptes consolidés

En 2020, le chiffre d’affaires de la BU Service réalisé avec des clients externes s’élève à 21,1 millions d’euros, stable par rapport à 2019. En ajoutant le chiffre d’affaires Interne (correspondant aux prestations réalisées par la BU Service pour le compte de la BU Biotech) le CA total de la BU Service atteint 29,2 millions d’euros.

La crise qui est persistante, pose notamment à l’industrie pharmaceutique un problème de polarisation sur le traitement de la COVID qui induit un décalage significatif de prises de décisions influant sur notre CA Service (également celui de la BU Biotech).

Au premier semestre, le CA Externe de la BU Service s’était établi à 9 millions d’euros et avait été impacté par l’émergence de la crise sanitaire entrainant la paralysie mondiale des premiers mois en particulier l’annulation des congrès scientifiques, forums et rencontres avec les clients, et le statu quo ou les décalages de signatures de nouvelles affaires. Au deuxième semestre, ce même CA Externe Service a connu, à contrario, une hausse importante à 12 millions d’euros, soit +34% par rapport au premier semestre 2020 et +10% par rapport au deuxième semestre 2019. Cette augmentation de l’activité pour le compte de nos clients (CA Externe) se traduit par une diminution du CA Interne (pour le compte la BU Biotech). La mise en place de dispositifs digitaux afin de conserver un lien avec nos clients (visio-conférences, webinars, …), le plan de continuité adopté par l’entreprise pour maintenir nos laboratoires ouverts sans interruption ainsi que la mise en œuvre en un temps record d’une nouvelle offre de Service autour de la COVID-19 associé aux besoins des industriels, nous ont permis d’inverser la tendance, et de préserver notre chiffre d’affaires face à la crise sanitaire mondiale. Ainsi, près d’1,5 millions d’euros de CA a été réalisé à partir de l’offre COVID-19 dans les infrastructures de l’IDMIT1 en partenariat avec le CEA.

Carnet de commandes Service : 26 M€ en progression de +36%

Le carnet de commandes progresse très fortement de +36% pour atteindre 26 millions d’euros de commandes enregistrées en 2020, contre 19 millions d’Euros en 2019. Le second semestre, à lui seul, nous a permis de signer 15 millions d’euros de nouvelles commandes, un nouveau record pour Oncodesign.

En millions d’euros

2020

2019

Évolution

France et Europe du Sud

8,2

9,8

- 16%

Amérique du Nord

4,1

2,5

+ 66%

Europe du Nord

1,0

1,4

- 27%

Europe Centrale

7,1

2,8

+ 154%

Asie (Japon & Corée du Sud)

5,4

2,6

+ 108%

Océanie

0,1

ns

na

Total

25,9

19,1

+ 36%

La répartition géographique de notre carnet de commandes est en évolution, avec une diversification importante de l’origine géographique de nos clients : notamment les grandes tendances déjà observées pour l’Asie et l’Amérique du Nord. Ainsi le Japon et la Corée du Sud représentent désormais 21% du carnet de commandes en 2020 pour 5,4 millions d’euros signés, doublant ainsi leur volume par rapport à 2019. L’Amérique du Nord continue de se renforcer et représente 4 millions d’euros de commandes, contre 2,5 millions d’euros en 2019 (+66%), soit 15% du total de commandes en 2020. Cette internationalisation, en plus de démontrer la forte reconnaissance acquise par Oncodesign, représente une garantie importante de diminution des risques en cas de crise, en nous rendant moins dépendant d’une zone géographique en particulier.

Une partie de cette performance commerciale s’explique par l’offre COVID-19 qui totalise à elle seule 3 millions d’euros de prises de commandes en 2020, en grande majorité avec de nouveaux clients.

Nous poursuivons également notre stratégie de développement des offres nouvelles : INPACT et DRIVE, des partenariats stratégiques de service pluriannuels intégrant tout ou partie du savoir-faire en Drug Discovery de nos plateformes technologiques en oncologie, maladies inflammatoires et maladies infectieuses. Ces contrats pluriannuels garantissent une visibilité sur l’activité de nos laboratoires à moyen / long-terme (12 à 18 mois). Nous démarrons l’année 2021 avec près de 13 millions d’euros de CA à réaliser, en progression là aussi de +52% par rapport à la même période l’année dernière.

L’offre DRIVE Small Molecule a été lancée à mi année, elle a souffert du contexte international et du manque de visibilité. Plusieurs clients ont marqué un intérêt en 2020, un premier contrat vient d’être signé en ce début d’année 2021. Le consortium international sur lequel elle s’appuie monte en puissance au niveau commercial.

Chiffre d’affaires récurrent de la BU Biotech en hausse de +20%

Le chiffre d’affaires récurrent de la BU Biotech est lié aux travaux de recherche sur le programme LRRK2 en partenariat avec les laboratoires Servier. Il s’élève à 3,4 millions d’euros en 2020 contre 2,8 millions d’euros en 2019, soit une hausse de +20%. Cette hausse s’explique principalement par l’effet ‘’année pleine’’ du partenariat en 2020, qui avait débuté en mars 2019, mais également par une accélération du programme à l’initiative des laboratoires Servier.

En revanche, le chiffre d’affaires relatif aux up-front/milestones qui sont par nature non récurrents, est en recul en 2020, avec un unique milestone de 1 million d’euros perçu en février 2020.

Maintien des autres revenus et produits d’exploitation à 12,8 M€

Les autres revenus et produits d’exploitation s’élèvent à 12,8 millions d’euros, soit +2% par rapport à 2019. Le dernier versement en janvier 2020 de la subvention de GSK, au terme de l’accord de reprise du site des Ulis, s’élève à 7,9 millions d’euros. Nous constatons une baisse du crédit d’impôt recherche à 3,2 millions d’euros (-6 %), inhérente à l’éligibilité de nos projets au crédit d’impôt recherche, et à la distribution entre nos clients français et étrangers. À contrario, nous enregistrons une augmentation de nos autres revenus (production immobilisée, produits de gestion courante, transferts de charges et reprises de provisions) s’établissent à 1,7 millions d’euros, soit +31%.

Trésorerie au 31 décembre 2020 atteint un plus haut historique

La trésorerie atteint un nouveau plus haut historique pour Oncodesign à 28,8 millions d’euros. Ce montant intègre 15,9 millions d’euros de financement PGE accordé en septembre 2020.

Hors financement PGE, la trésorerie de la société s’élevait donc à 12,9 millions d’euros au 31 décembre 2020 contre 10,5 millions d’euros au 31 décembre 2019. Ce niveau de trésorerie s’entend alors qu’Oncodesign avait régularisé la totalité des décalages et reports d’échéances qui avaient été autorisés par le Gouvernement au cours de l’année.

À propos d’Oncodesign : www.oncodesign.com

Créée il y a 25 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire principal, Oncodesign est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en médecine de précision. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 800 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie, bioanalyse réglementaire et imagerie médicale de pointe, Oncodesign est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 65 milliards de dollars d’ici 2027 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’Oncodesign a déjà permis de cibler plusieurs molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats avec des groupes pharmaceutiques tels que Servier. Basée à Dijon, au cœur du pôle universitaire et hospitalier et au sein du cluster de Paris-Saclay, Oncodesign compte 233 collaborateurs et dispose de filiales au Canada et aux États-Unis.

Déclarations prospectives

Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de la Société et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la Société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de la Société, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. La Société décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la Société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

1 Infectious Disease Models and Innovative Therapies

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210128005848/fr/

Contacts

Oncodesign
Philippe Genne
Président Directeur Général
Tél. : +33 (0)3 80 78 82 60
investisseurs@oncodesign.com

NewCap
Relations Investisseurs
Mathilde Bohin / Louis-Victor Delouvrier
Tél. : +33 (0)1 44 71 94 95
oncodesign@newcap.eu

NewCap
Relations Médias
Arthur Rouillé
Tél. : +33 (0)1 44 71 00 15
oncodesign@newcap.eu