La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 183,68
    +271,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    13 119,03
    -9,02 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0175
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,34 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 443,17
    -562,60 (-2,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    567,49
    -4,43 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    4 310,86
    +13,72 (+0,32 %)
     

Omicron : face au nouveau variant, le Japon ferme de nouveau ses frontières

·1 min de lecture
© AFP

Le Japon va refermer ses frontières à tous les visiteurs étrangers face au variant Omicron, a annoncé lundi le gouvernement nippon, trois semaines après avoir assoupli certaines restrictions pour permettre l'entrée des voyageurs d'affaires, étudiants et stagiaires étrangers. "Nous allons interdire toutes les (nouvelles) entrées de ressortissants étrangers du monde entier à partir du 30 novembre", a déclaré le Premier ministre Fumio Kishida devant la presse.

Des mesures d'isolement strictes

Les Japonais revenant de neuf Etats d'Afrique australe et de pays où des infections au nouveau variant ont été recensées devront quant à eux se soumettre à "de strictes mesures d'isolement en fonction des risques", a précisé M. Kishida. Le Japon, qui a mis en place des restrictions à ses frontières dès le début de la pandémie, avait assoupli début novembre ses mesures pour les voyageurs d'affaires, les étudiants et les stagiaires étrangers, mais reste fermé aux touristes.

 

>> À LIRE AUSSI - Contagion, résistance aux vaccins... Ce que l'on sait du nouveau variant Omicron

Le gouvernement nippon avait annoncé dès vendredi l'allongement à dix jours de la quarantaine à l'hôtel pour les visiteurs en provenance d'Afrique du Sud, du Botswana, d'Eswatini, du Lesotho, de Namibie et du Zimbabwe arrivant sur le sol nippon. Tokyo a étendu cette mesure ce week-end pour les visiteurs arrivant du Malawi, du Mozambique et de la Zambie.

Le variant Omicron se propage

Identifié pour la première fois en Afr...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles