Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 064,93
    +110,52 (+0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,14
    -13,18 (-0,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

OM-Toulouse: "Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs", Marcelino répond aux sifflets du Vélodrome

OM-Toulouse: "Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs", Marcelino répond aux sifflets du Vélodrome

Marcelino n'était pas mécontent de la prestation de ses joueurs, après le match nul 0-0 de l'Olympique de Marseille contre Toulouse ce dimanche. En conférence de presse et au micro de Prime Video, l'entraîneur de l'OM est revenu sur les critiques du public du Vélodrome et a estimé que son équipe n'avait pas démérité.

"On a toujours essayé de gagner"

"Je ne crois pas que le public se soit ennuyé ce soir, assure Marcelino au micro de Prime. Le match a été intense, j'ai la sensation que l'équipe s'est améliorée par rapport aux derniers matchs. Aujourd'hui il nous a manqué la précision dans les 30 derniers mètres, nos attaquants n'ont pas eu de chance. La pelouse était en très mauvais état, c'était très difficile de jouer. Je pense qu'on a toujours essayé de gagner, du début à la fin."

A la fin du match, le virage Sud a interpellé les joueurs et leur a demandé de "mouiller le maillot". Un non-évènement pour Marcelino en conférence de presse: "On a un public extraordinaire, qui nous a soutenus tout du long. Ensuite, ils ont exprimé leurs sentiments. Mais on veut tous gagner et je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, ils ont tout donné."

"On va à Amsterdam avec l'espoir de gagner"

"On peut être bien meilleurs dans le dernier tiers du terrain mais on a frappé trois poteaux et les détails ne tournent pas en notre faveur. Bien sûr, le jeu pourrait être meilleur et avec plus de continuité. Mais je répète que les joueurs ont tout donné et que c'est le bon chemin. On va s'améliorer et je suis sûr que les supporters seront heureux de leur équipe", préfère-t-il rassurer.

PUBLICITÉ

Le calendrier marseillais s'avère très compliqué, et Marcelino le sait: "L'Ajax, le PSG et Monaco, ce sont des matchs très difficiles. Mais je pense qu'on sera compétitifs. On est en phase d'apprentissage, on doit s'améliorer tactiquement et techniquement. Il y a des phases où on perd beaucoup de ballons faciles et on se désorganise. Mais l'attitude des joueurs est très positive. On va à Amsterdam avec l'espoir de gagner puis on pensera à Paris et on ira à Monaco avec la même ambition."

"Je crois en ces joueurs"

"L'inquiétude, cela m'occupe. Ca me pousse à chercher des solutions par le travail. Je n'ai pas le moindre reproche à faire aux joueurs sur les efforts et l'attitude. Ils ont fait le plus d'efforts possibles et ont lutté pour gagner. Mais on n'a pas été efficaces dans le dernier tiers, c'est vrai. On a eu des difficultés devant le but. Je crois en ces joueurs. On a de bons joueurs. On doit plus jouer en équipe mais ce qui me préoccupe le plus, c'est les difficultés à marquer. On voudrait plus, moi le premier, plus de continuité dans le jeu, plus de continuité offensive et dans le rythme... C'est la réalité, on ne peut pas l'occulter."

Article original publié sur RMC Sport