Publicité
La bourse ferme dans 1 h 45 min
  • CAC 40

    7 592,08
    -36,72 (-0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 903,65
    -11,82 (-0,24 %)
     
  • Dow Jones

    38 834,90
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0745
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 344,20
    -2,70 (-0,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 573,52
    +387,44 (+0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,20
    +47,44 (+3,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,57
    0,00 (0,00 %)
     
  • DAX

    18 107,94
    -24,03 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    8 209,22
    +17,93 (+0,22 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • GBP/USD

    1,2721
    +0,0011 (+0,09 %)
     

OM: Payet ne devrait pas jouer les deux derniers matchs de Ligue 1, annonce Tudor

OM: Payet ne devrait pas jouer les deux derniers matchs de Ligue 1, annonce Tudor

Indépendemment d'un éventuel recours juridique de l'Olympique de Marseille, Dimitri Payet devrait ne pas jouer les deux derniers matchs de la saison en Ligue 1. "Je pense qu'il ne sera pas présent pour ce match, ni pour le dernier", a déclaré Igor Tudor en conférence de presse, ce jeudi, à deux jours de la réception du Stade Brestois lors de la 37e journée de Ligue 1.

Comme expliqué par RMC Sport, l'OM a la volonté de contester par principe la suspension ferme de trois matchs (assortie d'un sursis pour deux autres rencontres) infligée par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel. Le club considère que certaines procédures, notamment au niveau de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), n'ont pas été respectées au moment de sanctionner le numéro 10 pour une gifle adressée à Yannick Cahuzac à Lens.

Un recours auprès du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pourrait permettre à l'OM de faire lever temporairement la sanction et de donner la possibilité à Dimitri Payet d'être disponible pour Brest, en attendant que l'instance écoute les arguments et tranche. Une alternative existe aussi avec la possibilité de saisir la commission d'appel de la Fédération française de football (FFF), toutefois réputée pour sa sévérité.

"Il a bien travaillé"

Mais ce combat juridique n'a donc pas pour objectif premier de permettre à Payet de jouer. Son dernier match de la saison aurait pu être celui à Lille, samedi dernier. Mais un manque d'investissement à l'entraînement a conduit Igor Tudor à le sanctionner en ne l'intégrant pas au groupe qui a fait le déplacement dans le Nord.

PUBLICITÉ

S'il a refusé de s'étendre sur les suites directes de cette mise à l'écart, l'entraîneur croate a toutefois fait savoir qu'il avait discuté avec Dimitri Payet. "On a parlé comme toujours et il a fait une belle séance d'entraînement. Il a bien travaillé", a-t-il simplement déclaré, avant de faire savoir qu'il ne compterait sans doute pas sur le joueur pour la fin du championnat. Ni contre Brest, ni à Ajaccio, le 3 juin.

"On est assez grands pour passer à autre chose"

Jonathan Clauss n'a pas été bien plus loquace sur la réaction du groupe par rapport à cette décision d'Igor Tudor, qui concernait aussi Nuno Tavares: "Pour nous, le sujet est clos. On est assez grands pour passer à autre chose. Le samedi, l'histoire était déjà pliée. C'est arrivé, c'est fini".

Le dernier match de Dimitri Payet remonte au 14 mai, à l'occasion de la victoire 3-1 de l'OM contre Angers. Il avait marqué ce jour-là son quatrième but de la saison.

Article original publié sur RMC Sport