Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 092,34
    +584,17 (+0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,32
    -11,00 (-0,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

OM-OL: 600 supporters lyonnais seront présents au Vélodrome

OM-OL: 600 supporters lyonnais seront présents au Vélodrome

Enfin une bonne nouvelle pour les supporters lyonnais. Ils ont obtenu, ce mardi, le feu vert pour assister à l’affiche entre l’OM et l’OL, dimanche (20h45, 10e journée de Ligue 1). Une chose plutôt rare en Ligue 1 où les confrontations entre rivaux font souvent l’objet d'interdictions de déplacements pour des motifs parfois obscurs.

Une volonté d'ouverture de la Préfecture

Après les 200 Lyonnais au Vélodrome la saison dernière, la préfète de police de Marseille Frederique Camilleri en a autorisé 600 à prendre place au sein du parcage visiteurs dans le cadre d’un déplacement encadré. Cette décision est l’aboutissement d’échanges constructifs et fructueux qui ont eu lieu en présence de la préfète de police, la préfecture du Rhône, les représentants des supporters marseillais et ceux lyonnais, à l’occasion d’une réunion. Avec une volonté commune d’aller vers une ouverture des matchs aux supporters adverses.

Cela fait écho à une réunion tenue le 25 septembre dernier (et programmée bien avant la crise avec les dirigeants) entre les leaders des groupes marseillais et la préfète lors de laquelle deux thèmes majeurs avaient été abordés: l’accueil des supporters adverses et les interdictions de déplacement.

"Dédramatiser"

"Il faut dédramatiser ce lien entre les autorités et les groupes 'ultras'", avait déclaré à RMC Sport la préfète de police de Marseille Frederique Camilleri. "Je connais leur importance, ils encadrent beaucoup de supporters, ils ont de l’influence. Nous avons un intérêt commun: je veux que les matchs ou déplacements se passent bien, ils veulent pouvoir se déplacer… et ne sont pas contre la venue des fans adverses."

PUBLICITÉ

Cette autorisation a aussi été rendue possible par le calme des supporters lyonnais malgré la grave crise sportive traversée par leur équipe (dernière de L1 sans aucune victoire en neuf matchs). Ces derniers sont dans l’état d’esprit de profiter de ce genre de déplacement chez le rival marseillais à tout prix face à la crainte d’une éventuelle relégation à l’issue de la saison.

Article original publié sur RMC Sport