La bourse ferme dans 8 h 26 min
  • CAC 40

    6 557,40
    +29,08 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 777,38
    +21,32 (+0,57 %)
     
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0080
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 769,10
    -2,10 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 752,17
    -1 605,51 (-6,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    520,90
    -36,83 (-6,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,82
    -0,68 (-0,75 %)
     
  • DAX

    13 697,41
    +70,70 (+0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 541,85
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 711,40
    -52,51 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,1906
    -0,0026 (-0,22 %)
     

OM : Les plus gros clashs de Jacques-Henri Eyraud

Passé par la présidence de l’OM entre octobre 2016 et février 2021, Jacques-Henri Eyraud s’est souvent retrouvé au cœur des clashs et des polémiques durant son mandat. Retour sur les altercations les plus marquantes envers l’ancien dirigeant marseillais, première président de l’ère McCourt à l’OM.

Aulas, le meilleur ennemi

Durant ses quatre ans et demi à la tête de l’OM, Jacques-Henri Eyraud aura eu plusieurs accrochages avec son homologue lyonnais Jean-Michel Aulas. Entre les choc sous haute tension et qui ont parfois terminé en bagarre sur la pelouse entre leurs deux équipes, cibles communes sur le mercato ou encore leurs désaccords, notamment sur l’arrêt brutal du championnat en 2020 avec l’épidémie de Covid-19, Aulas et Eyraud se sont souvent accrochés et provoqués par médias interposés.

Rami n’a pas digéré son départ de l’OM

Recruté par l’OM à l’été 2017, Adil Rami a été un élément indispensable lors de sa première saison avant d’être trainé aux Prud’hommes et poussé vers la sortie deux ans plus tard. En avril dernier, dans un entretien accordé à Oh My Goal, Rami a réglé ses comptes avec Eyraud : « Le président était nouveau, je ne le connaissais pas et si j’avais su qu’il était comme ça, je n’aurais probablement pas signé à Marseille. J’ai besoin d’affectif, de travailler avec des amoureux du football. Je regrette mes anciens présidents et là j’ai connu, je pense, le pire président de l’histoire du football. Il est faux, il n’est pas dans le sport. Il a inventé une histoire…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles