La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 417,76
    -828,05 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Les oligosaccharides de lait animal peuvent protéger le microbiome des animaux de compagnie pendant un traitement par antibiotiques

·4 min de lecture

ÉPALINGES, Suisse, October 07, 2021--(BUSINESS WIRE)--Il ressort d'une étude clinique que les oligosaccharides de lait animal (OLA) fabriqués par Gnubiotics Sciences, expert suisse en biotechnologies, sont capables de prévenir les effets des antibiotiques sur le microbiome intestinal.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211006006066/fr/

(Photo: GNUBIOTICS)

L'état du microbiome est essentiel pour la santé et le bien-être de tous les mammifères. Cependant, l'utilisation d'antibiotiques est susceptible d'en perturber le fragile équilibre. Ceci peut entraîner de graves effets sur la santé animale: de récentes études ont montré que l'altération du microbiome par des antibiotiques peut accroître le risque de cancer colorectal chez l'homme.

Se pose également le très sérieux problème de la résistance aux antibiotiques entraînée par leur surutilisation en traitement de routine et préventif. Le nombre d'animaux de compagnie a augmenté de façon exponentielle pendant la pandémie et aujourd'hui, plus de 85 millions de foyers européens en possèdent au moins un. La résistance aux antibiotiques est donc une préoccupation grandissante.

Des solutions pourraient toutefois se dessiner pour les animaux et leurs maîtres. Les données d'une récente étude réalisée à la Division of Nutritional Sciences de l'Université de l'Illinois, Urbana-Champaign (UIUC), en collaboration avec le College of Veterinary Medicine and Biomedical Sciences de l'Université A&M du Texas, montrent que les oligosaccharides de lait animal (OLA) fabriqués par Gnubiotics ont contribué à protéger le microbiome canin des effets négatifs du métronidazole. L'étude, qui a porté sur 12 beagles, a permis de constater que le microbiome des chiens traités par l'OLA GNU-100 de Gnubiotics a la capacité de rétablir rapidement les bactéries intestinales, comme la Faecalibacterium prausnitzii, les Bacteroides et la Prevotella.

En outre, d'importants groupes de bactéries essentielles pour un biome intestinal sain telles les Bacteroides spp. et la Prevotella spp. ont été protégées des effets des antibiotiques chez les chiens traités par OLA. De plus, l'étude montre que le microbiome des chiens auxquels a été administré le GNU-100 a rapidement recouvré la pleine diversité requise pour une bonne santé de l'intestin. Le microbiome des beagles n'ayant pas reçu l'OLA GNU-100 n'a jamais recouvré sa pleine diversité, et par conséquent sa pleine santé, au cours des 16 semaines de durée de l'étude.

Le vétérinaire et expert en microbiome Jan Suchodolski, VetMed et professeur de médecine interne chez les petits animaux à l'Université A&M du Texas, déclare: "Le microbiome intestinal est important pour la santé et le statut de la maladie des chiens et des chats. Les données provenant de cette étude fournissent de solides éléments de preuve non seulement de l'impact négatif des antibiotiques sur le microbiome intestinal, mais également sur le fait que des solutions axées sur les données comme GNU-100, permettent un rétablissement plus rapide et un retour des commensaux clés tels les Bacteroides."

Yemi Adesokan, PDG et directeur scientifique de Gnubiotics, déclare: "Nous sommes très enthousiastes. Ces données pionnières et la science sous-jacente sont pour nous une leçon d'humilité qui montrent l'effet protecteur et réparateur de nos OLA GNU-100 sur les microbiomes intestinaux altérés par des antibiotiques. Nous continuerons d'investir dans des essais cliniques pour comprendre les effets bénéfiques additionnels du GNU-100 sur la santé du microbiome des animaux de compagnie."

À PROPOS DE GNUBIOTICS

Gnubiotics Sciences est une biotech helvétique qui possède un portefeuille croissant de candidats ciblant le microbiome, conçus pour les animaux comme pour les humains. Gnubiotics a également développé REVELAbiome™, une technologie exclusive de séquençage à ultra haute résolution qui permet de détecter et de quantifier la taxonomie bactérienne jusqu'au niveau de la souche. Pour en savoir plus, veuillez consulter www.gnubiotics.com ou suivez-nous sur LinkedIn https://www.linkedin.com/company/gnubiotics/.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211006006066/fr/

Contacts

Presse:
Yemi Adesokan
PDG/Directeur scientifique
info@gnubiotics.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles